Nicolas Sarkozy compare les Le Pen

Invité vendredi du Grand Journal présenté par Michel Denisot sur Canal +, Nicolas Sarkozy a assuré que Marine Le Pen n’était pas “plus dangereuse que [Jean-Marie Le Pen] ». “Comme vous le savez, moi, j’ai souvent débattu avec M. Le Pen, et je ne partage pas du tout ses convictions, en rien. Mais disons qu’il y a une histoire, il y a une culture, il y a une perspective. J’ai du mal parfois à la retrouver dans sa fille”, a expliqué le président sortant. Pas sûr que lui ait l’histoire, la culture et la perspective d’un De Gaulle ou d’un Mitterrand

Crédit photo : capture d’écran du Grand Journal, Nouvelles de France.

Autres articles

11 Commentaires

  • Emmanuel , 18 Mar 2012 à 17:15 @ 17 h 15 min

    @ Eric Martin.

    Comment ça, “stop la parano” ? Une fois de plus, vous ne répliquez pas au reproche qui vous est fait. Vous répondez par la tangente. On ne parle pas de Louis Alliot mais de MLP.

    On vous reproche de ne parler que de MLP en ne mentionnant que ce qui l’amoindrit et vous taisez ce qu’elle dit d’intéressant. Il est même précisé, très opportunément, que c’est la technique du Monde. Que cela ne vous plaise pas, j’entend bien, mais c’est objectivement exact.

    Vous dites: “L’étatisme, l’anti-américanisme, le jacobinisme, très peu pour nous”. Le libéral-conservateur que je suis est pleinement d’accord la dessus.

    Pouvez nous dire en quoi les propositions de MLP liés aux importantissimes sujets tels que l’immigration et la famille seraient incompatibles avec notre libéralisme conservateur?

    Pouvez-nous aussi nous dire, comparativement parlant, lequel des autres candidats à la présidentielle tiendrait un discours plus encore libéral-conservateur compatible qu’MLP?

    Stop la parano, en effet.

  • PG , 19 Mar 2012 à 1:02 @ 1 h 02 min

    Eric MARTIN
    Sortons des arguties de café du commerce, même sur écran libéral conservateur.
    Vous me proposiez récemment un commentaire sur le livre de Marine LE PEN, non pas en réponse directe et polémique à celui de Jean VERITE -UMP, mais sous un angle d’observateur conservateur libéral : afin de réellement déterminer si la thèse blotienne, reprise par ses supérieurs hiérarchiques, le ministre de l’Interieur, puis M. COPPE auprès duquel il travaille à la campagne de N. SARKOZY, d’un FN socialiste et national, voire d’une Marine Le Pen dernière marxiste de l’histoire, tient réellement debout.
    Cela irait sur le fond, au lieu de traiter d’arguties secondaires et périphériques comme l’opinion de N. SARKOZY sur l’intelligence comparée entre père et enfants, ce qui est chez lui comme un acte manqué, ou un phénomène freudien de compensation.
    A quelle adresse mail dois-je vous envoyer cela ?

  • Eric Martin , 19 Mar 2012 à 12:38 @ 12 h 38 min

    e.martin [at] ndf.fr

  • LE PRAT , 19 Mar 2012 à 13:54 @ 13 h 54 min

    Le soucis en fait c’est que l’homme de droite est comme le catholique en ce moment, éclaté dans son propre camps. Résultat : des chapelles qui s’invectivent les unes, les autres. Des confrontations entre personnes de même sensibilité politique et/ou religieuse qui s’écharpent à vouloir être les plus “pures” dans leur système de valeurs. Formidable de constater que MLP pour le citoyen lambda c’est la quintessence de l’extrême droite et que pour d’autres moins lambda, une future gauchiste. Manque de culture historique et politique pour le premier et pour les autres, manque de nerfs. Pour ma part, je sais bien qu’il y a une rupture en MLP et le FN tel qu’il était il y a qq années mais c’est quand même mieux que SARKO, HOLLANDE et MELANCHON. Je lui souhaite de rester à la tête d’un bon parti d’opposition et aux autres de se calmer. C’est dans l’union que l’on avance, parfois au prix de qq concessions, en tout cas certainement pas en se lançant des anathèmes.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France