Alsace : la tentation Front National

Alsace : la tentation Front National

Dans les bars et restaurants d’Ensisheim, dans le Haut-Rhin, l’élection présidentielle est sur toutes les lèvres. Dans cette commune historiquement à droite, les récentes affaires autour de François Fillon font hésiter certains à voter pour Marine Le Pen. “On a eu la gauche, la droite, on a tout vu. Laissons leur chance à ceux qui n’étaient pas là”, souhaite François qui votera pour la présidente du Front national, le 23 avril prochain :

Autres articles

3 Commentaires

  • Charles-de , 16 Mar 2017 à 4:41 @ 4 h 41 min

    Bien sûr, les SEULS responsables de la situation du pays SONT CEUX qui N’ONT JAMAIS éTé au gouvernement !

  • François2 , 16 Mar 2017 à 11:00 @ 11 h 00 min

    Les Alsaciens doivent prendre leur indépendance, sinon ils seront islamisés comme le reste de la France. Solution envisagée dans le petit livre “Les politiques doivent sauver la France”.

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 16 Mar 2017 à 22:21 @ 22 h 21 min

    Soit j’ai mal compris, soit le titre est trompeur. De la vidéo, je n’ai entendu qu’un seul interviewé parmi les interrogés qui serait prêt à voter MLP. Peut-être hors champ, ce qui expliquerait ce titre ?

Les commentaires sont fermés.