En France aussi, la liberté de ne pas collaborer à une parodie LGBT de mariage bafouée

C’est 20 Minutes qui le démontre :

Sandra Bibas est organisatrice de mariage, à l’initiative du premier Salon du mariage gay de juin dernier (un échec retentissant, ndlr). Il y a quelques mois, elle a fait visiter un château à un couple de futures mariées. « La visite se passe bien, jusqu’au moment de valider la réservation de la salle, raconte-t-elle. La châtelaine, tout sourire, explique que ‘‘quand même, ce serait bien que le marié dise son mot et vienne aussi visiter les lieux’’. Voyant qu’elle n’avait pas saisi, l’une des futures mariées dit: ‘‘c’est moi le marié’’. La propriétaire a changé de visage. Elle s’est emportée en disant ‘‘ah je ne fais pas ce genre de choses chez moi ! Je suis contre cette loi !’’. J’ai répondu qu’elle n’avait pas le droit d’avoir des propos homophobes et que j’étais prête à témoigner si le couple le souhaitait, mais les jeunes femmes ont préféré partir. »

« J’ai surtout rencontré le problème avec les locations de salles, précise Sandra Bibas. Pour les autres prestataires, comme les photographes, les fleuristes, tout ce qui touche à l’art et la création, les gens sont accueillants. »

D’autres témoignages anonymes de couples parvenus à SOS Homophobie avaient incité l’association à publier un communiqué sur le sujet en juin dernier, rappelant que « le refus de fournir un bien ou un service en raison de l’orientation sexuelle relève de la discrimination et constitue un délit pénal » avec une peine pouvant aller jusqu’à 45.000 euros d’amende et trois ans de prison.

(…) Olivier Legrand, également organisateur de mariage, veut au contraire «mettre les gens devant le fait accompli en leur disant au dernier moment ». « L’idée c’est d’imposer le truc, explique-t-il. C’est ça la pédagogie. »

Autres articles

12 Commentaires

  • J.75 , 16 Avr 2014 à 20:04 @ 20 h 04 min

    La châtelaine avait du bon sens, et ça, ce fut comme on dit le “choc du réel” pour ces déconnectés idéologues LGBT…

  • esprit libre , 16 Avr 2014 à 22:17 @ 22 h 17 min

    Je pense qu’il y a beaucoup plus de résistants qu’on ne l’imagine.
    Et l’intimidation, la traîtrise, la dénonciation, le chantage qui nous rappellent les heures sombres de notre histoire n’y pourront rien.
    Face à ces terroristes et face à des lois scélérates, la résistance est un sursaut de liberté et d’honneur.
    Patience, on les aura !

  • C.B. , 16 Avr 2014 à 23:01 @ 23 h 01 min

    “imposer le truc. C’est ça la pédagogie”.
    Olivier Legrand est sans doute un enseignant qui a raté sa carrière?
    On comprend pourquoi nous sommes si mauvais dans les évaluations internationales.

  • Stephan_Toulousain , 17 Avr 2014 à 6:37 @ 6 h 37 min

    Pour moi, comme le titre l’indique, on a affaire à une parodie de mariage.
    Pour moi, c’est carnaval toute l’année.

    mais si les médias en font leur tasse de thé, rappelons qu’il y a environ 7000 mariages ( ou pacs homo) pour 500 000 unions H-F ( mariage + pacs) par an , et que les couples homos , selon l’iNSEE représentent 100 000 couples , et les couples HF environ 16 000 000 de couples.

    Alors, ce carnaval pour tous, en fait c’est pour moins de 2 % de la société , 2% aux pratiques contre nature.

  • ranguin , 17 Avr 2014 à 6:58 @ 6 h 58 min

    Comme je l’ai souvent écrit, la force de la “gôche” gouvernementale est de diviser pour régner.
    Pour ce faire il suffit d’avoir des médias vénaux (ça c’est pas difficile ils le sont pratiquement tous puisqu’ils attendent leurs subventions), des intellectuels “pourris” (pas difficile non plus, beaucoup de bourgeois voulant être plus de gauche que les gauchistes, font leur cinéma à la télé), des acteurs (tels des pantins, ils font leur promotion), des chanteurs et j’en passe…

    Le public, étonnamment accepte ce spectacle dégradant en évitant de penser. Pourquoi penser puisque depuis Mittérand la gauche nous affirme que seule, elle, a la science infuse.

    Il est grand temps qu’on se réveille, vous ne croyez-as ?

  • rorol , 17 Avr 2014 à 7:59 @ 7 h 59 min

    ah bravo Mme la Châtelaine, dans quel siècle on se trouve?

  • Baudouin , 17 Avr 2014 à 9:14 @ 9 h 14 min

    On les appelle les “khmers roses” et ils terrorisent pour combien de temps encore ?

Les commentaires sont fermés.