230 millions d’enfants “fantômes”!

230 millions d’enfants “fantômes”!

Ils sont 230 millions dans le monde. Inscrits nulle part à la naissance, les «enfants fantômes» sont condamnés à être des sans-papiers à vie, dans leur propre pays. Selon l’Unicef, en 2012, seulement 60% des bébés nés dans le monde étaient enregistrés à la naissance. Les «enfants fantômes», très nombreux en Asie du Sud et en Afrique, sont souvent le résultat d’un manque de connaissances des familles sur l’importance de l’enregistrement à la naissance et des conséquences en cas de non-enregistrement.

Dans les pays les plus touchés – la Somalie, le Liberia et l’Éthiopie – seul un enfant sur dix est enregistré à la naissance. En Chine, par exemple, la politique de l’enfant unique a longtemps contribué à priver d’existence légale des millions de Chinois. Un problème grave, puisque sans acte de naissance, ces enfants sont en proie à diverses formes d’esclavage et d’exploitation. «Le certificat de naissance, c’est le passeport pour les droits fondamentaux», note Yvan Savy, le directeur général de Plan International France. Sans ce document, les enfants ne peuvent pas avoir accès aux services de base comme l’éducation, la santé ou la sécurité sociale.

Partout dans le monde, ces «enfants fantômes» sont en proie à de nombreuses violences, et notamment au travail forcé. En effet, sans preuve de leur âge, les enfants sont souvent recrutés de force. C’est le cas de Pich, rencontré par Plan international en avril. Ce jeune cambodgien ne possède aucun document d’identité, mais d’après ses souvenirs, il aurait environ 17 ans. Tous les jours, pendant près de douze heures, Pich travaille dans un garage et nettoie des voitures. Comme beaucoup d’autres enfants qui n’ont jamais eu de certificat de naissance, Pich ne peut être scolarisé comme le voudrait son âge. Chez les petites-filles, un problème très récurrent reste les mariages précoces. «Beaucoup d’hommes abusent du fait qu’on ne peut pas prouver si une jeune fille est mineure ou non», indique Yvan Savy. Et ce dernier de rappeler que dans le monde, 39 millions de jeunes filles ont été mariées avant 18 ans.

Source

 

Articles liés