L’ONU autorise l’annexion par la Russie d’un territoire grand comme la Suisse

Michel Colomès écrit dans Le Point :

Il n’y a eu ni manifestation, ni déploiement de troupes, ni même protestations de la part des gouvernements ou des médias occidentaux, pourtant à l’affût de tous les faits et gestes du nouveau tsar du Kremlin depuis qu’il a gobé la Crimée en quelques jours et menace d’avaler une partie de l’Ukraine. L’opération s’est déroulée cette fois en douceur et est restée sur un plan strictement juridique. Avec même l’approbation de la communauté internationale. Et pourtant, elle aboutit bien à l’annexion par la Russie d’un territoire de la taille de la Suisse : la Commission des limites du plateau continental des Nations unies (CLPC) vient en effet de reconnaître la souveraineté de Moscou sur une portion de la mer d’Okhotsk de 52 000 kilomètres carrés, une partie de l’océan Arctique se trouvant dans le détroit de Béring, à la limite du pôle Nord.

Cela fait treize ans que la Russie en réclame la souveraineté. Et si les derniers épisodes aboutissant à ces nouveaux droits se sont passés pacifiquement, il n’en a pas été toujours de même. Poutine, depuis qu’il est au pouvoir, a multiplié les actions d’éclat pour manifester à quel point il ne lâcherait rien, ni sur les passages maritimes par le pôle, rendus plus faciles par la fonte des glaces, ni sur la possession des terres immergées du plateau continental. Lire la suite !

Autres articles

16 Commentaires

  • Marie Genko , 17 Mai 2014 à 9:46 @ 9 h 46 min

    Le programme de coopération pour l’ISS est en vigueur jusqu’en 2020.
    Et il n’a pas été question de l’interrompre.
    Par contre il est possible, si les circonstances restent aussi tendues, que ce programme ne soit pas reconduit.
    La Russie a aussi, à ma connaissance, interdit aux USA l’usage des moteurs de fusée russes à des fins militiares.

    L’auteur de l’article s’étonne que le président Poutine s’efforce de recoller les morceaux de l’empire russe qui s’est disloqué sous la pression de l’idéologie communiste.
    Il s’agit pourtant d’une démarche naturelle pour un homme patriote, soucieux de l’intégrité et de la sécurité de son pays.
    Il est un fait certain qu’une telle démarche est inquiétante pour les victimes de l’idéologie mondialiste, qui sévit en Union européenne!
    A si seulement le peuple de France pouvait retrouver son bon sens et son patriotisme perdu!

  • Sully , 17 Mai 2014 à 15:03 @ 15 h 03 min

    Heureux de constater que personne ici ne pousse des cris d’orfraie , comme l’aurait voulu Eric Martin , ce qui n’est pas pour m’étonner . On ne peut pas pleurer sur la décadence européenne , illustrée de manière magistrale par la promotion de Conchita la saucisse , et , en même temps , entretenir les vieux réflexes antirusses de la guerre froide .La Russie est le dernier rempart de la civilisation européenne , détruite par tous les libéraux (les libéraux UMP et les libéraux PS) , et les trotskystes (verts ou pas . Sans oublier une bonne partie de l’épiscopat kto , qui s’est couché . Quand à François 1er , hum…le monsieur qui dit “qui suis-je pour juger un “gay” ? Juste l’évêque de Rome , ci-devant patriarche d’occident (n’en déplaise à B16) , ça devait suffire , non ?

  • Sully , 17 Mai 2014 à 15:05 @ 15 h 05 min

    Pardon … “quant à” et non “quand à” , évidemment .

  • Eric Martin , 17 Mai 2014 à 16:30 @ 16 h 30 min

    Pourquoi ce procès d’intention ? Sachez que j’ai publié cette brève sans arrière-pensée.

  • Marie Genko , 17 Mai 2014 à 20:04 @ 20 h 04 min

    @Sully,

    Le Patriarche de Rome, comme vous l’appelez, je vais tout de même, moi une Orthodoxe le défendre.
    Si j’ai bien compris le catéchisme qui m’a été enseigné autant chez les Cathos (à l’école) que chez les Orthodoxes,
    Il n’appartient pas au chrétien de juger les pécheurs.
    Par contre le chrétien doit s’abstenir de pécher.
    Pourquoi?
    Parce que le péché ronge nos âmes et finit par nous rendre esclave de nos passions, avant de nous plonger dans le désespoir inhérent à toute conduite perverse.
    Le Pape François n’a pas dit à ma connaissance que le péché de sodomie n’est pas un péché…!
    Tant que l’Eglise catholique ne se couche pas devant la perversion du Nouvel Ordre Mondial, nous pouvons conserver l’espoir de voir un jour, à la grâce de Dieu, renaître une chrétienté indivise!

    Voilà pour quoi chaque chrétien doit se lever pour défendre sa Foi, et l’avenir de nos pays aujourd’hui menacés!

  • eric-p , 17 Mai 2014 à 22:50 @ 22 h 50 min

    On peut prêter des intentions laxistes à SS François mais ses propos peuvent également
    être interprétés comme une tentative d’apaisement.

    Le pape François cherche avant tout à ménager les uns et les autres afin de ne pas brouiller
    le message de réconciliation qu’il apporte.

    Moi non plus, je n’apprécie pas les signes de bienveillance à l’égard d’une communauté
    en réalité hostile aux christianisme. Pour autant, le pape n’a pas promis le mariage gay dans les églises ni même la bénédiction des “couples” homosexuels (suggestion de Mgr Gaillot par exemple !).
    La situation de l’église catholique n’est pas encore tout à fait identique à celle de l’église anglicane.
    Fort heureusement…

  • synok , 18 Mai 2014 à 6:28 @ 6 h 28 min

    @Patrick Canonges
    Oui c’est bien vrai suite à l’invasion de la Mandchourie …et jamais depuis traité de paix n’a été signé ce qui fait que juridiquement la Fédération de Russie héritière des traités de l’URSS et le Japon sont tj en guerre ..n’est.ce.pas ? Ce qui n’empêche pas les deux pays de travailler ensemble en Sibérie et Sakhaline de lorgner vers Hokkaido pour développer son économie et ses ressources naturelles … Du reste quand vous êtes à Wakkanai en haut d’Hokkaido tout est écrit en kanjis et en russe lettres cyrilliques et vous avez un petit bateau qui sans visa emmène les japonais pour une journée en face , sauf mauvais temps …par contre quand vous êtes à Rausu vous voyez très distinctement le début des îles Kouriles mais vous ne pouvez pas y aller …vous mangez par contre au minshuku du coin de la graisse de baleine …si vous êtes seul dans votre coin vous la recrachez illico , par contre si vous êtes accompagné vous l’avalez tout rond en priant le ciel que c’est le premier et dernier morceau …en Sibérie non loin d’Irkoutsk sur le ça Baïkal près de Listvianka vous avez les restes d’un camp spécial prisonniers japonais ..il y a quelques photos dans l’ancienne gare …
    Au fait avez-vous lu ma demande 2 fois répétée de faire le même travail que votre article sur la jaquette mais pour le régime sovietique disons au hasard jusqu’en 1956 …merci d’avance …

Les commentaires sont fermés.