Nantes : des lycéens complètement lobotomisés par l’Éducation nationale viennent en jupe

Devant les caméras de BFM TV et d’I>Télé, ils bafouillent par cœur leur petite leçon pseudo-citoyenne et étalent les poncifs, persuadés qu’ils sont d’être courageux, voire quasi-résistants alors que ce sont des paumés intégraux. Le spectacle est pitoyable et, comme souvent, les journalistes sont complaisants :

Ce tweet de Samuel Lafont résume bien la situation :

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • gerard57 , 16 mai 2014 @ 21 h 09 min

    Les jeunes doivent désormais être protégés, défendus contre l'”Education Nationale” qui est devenue un instrument d’endoctrinement et non plus d’instruction. Il est loin le temps où, par l’apprentissage et l’accès à l’écrit, à la lecture l’on pouvait aussi accéder à la liberté intellectuelle. Nombre d’enseignants m’ont appris et facilité cet accès au choix : non pas à la critique facile, mais exigeante, basée sur les faits, la recherche. Maintenant, avec leur 4,17 de moyenne, les sergents instructeurs de l’EN (formés par les “écoles du professorat” si mal nommées) sont devenus des kapos, chargés de formater des troupes d’illettrés et de déracinés, prêts à suivre n’importe quelle mode imposée par les gouvernants.

    Et que dire des syndicats et des associations de parents complices !
    “Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais plutôt ceux qui tuent l’âme” !

  • calitu2b , 16 mai 2014 @ 21 h 47 min

    ils l’ont fait,ce n’est pas avec ce genre d’individus,que l’on pourra remonter la pente,c’est bon!!!!, il n’y a plus rien à en tirer de ce genre de spécimen, nous sommes dans un pays vraiment foutu.avec des fous aux gouvernes ………c’est un triste constat……

  • monhugo , 17 mai 2014 @ 0 h 16 min

    La (Ré)éducation nationale, c’est 65 milliards d’euros annuels. La Défense est à 31 milliards. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

  • Melisenda , 17 mai 2014 @ 8 h 05 min

    @ JL 75

    J’ai suivi votre lien et je n’ai pas vu l’once d’une ambiguïté à la question toute simple “Êtes-vous pour la journée de la jupe ?” à laquelle il faut répondre par “oui” ou par “non”.

    À mon avis, les internautes qui ont voté “oui” (90 %) n’ont pas cru nécessaire de s’étendre sur le sujet donc de laisser de commentaires superflus, leur réponse en elle-même étant suffisamment explicite.

    Quant aux internautes qui ont laissé des commentaires, ils appartiennent manifestement aux 10 % qui ont voté “non”.

    J’avoue ne pas comprendre le vôtre au sujet de ce vote. Pouvez-vous m’éclairer à ce sujet ? Merci.

  • AURORE ANGELIQUE , 17 mai 2014 @ 9 h 03 min

    Plus débile tu meurs…

    Ils feraient mieux d’apprendre à écrire et de voir le beau film “la journée de la jupe” qui lui avait du sens!

  • aTHOS , 17 mai 2014 @ 15 h 32 min

    quelles bande de tocards !

Les commentaires sont clôturés.