Immigration : Israël va expulser 2 000 Ivoiriens clandestins

Sur les 60 000 immigrés clandestins venant d’Afrique dénombrés en Israël, 2 000 vont être expulsés. Il s’agit d’immigrés ivoiriens qui ont fui leur pays après l’accession à la présidence d’Alassane Ouattara. Les autorités israéliennes accusent l’immigration d’être à l’origine de la recrudescence de la violence dans le pays. Le ministre de l’Intérieur israélien leur a adressé, le 28 juin dernier, un ultimatum qui prend fin ce lundi 16 juillet. Les clandestins ont jusqu’à lundi soir, minuit, pour quitter le sol israélien. Le gouvernement israélien proposerait 500 dollars par adulte et 100 dollars par à ce qui quitteraient le pays avant la fin de l’ultimatum.

La plupart de ces 60 000 immigrés vivent dans les quartiers pauvres du sud de Tel-Aviv, et 15 000 à Eilat où ils constitueraient un quart de la population locale.

Articles liés

17Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • domremy , 17 juillet 2012 @ 7 h 24 min

    eux ont tous les droits, et nous le devoir de nous taire!!

  • flore , 17 juillet 2012 @ 7 h 38 min

    Loin d’être contre telles ou telles religions ou éthnie, force est de constater que le problème de l’immigration est une plaie pour les pays d’accueil (volontaires ou non d’ailleurs) Partout où il y a immigration, une augmentation de la violence et de la délinquance.est présente.
    Ceci étant un problème d’éducation et de traditions, Il est bien dit que l’on ne peut mélanger “torchons et serviettes” cela n’a jamais fait bon ménage.
    Cependant, doit-on pour autant rejeter ces hommes femmes et enfants qui souhaitent aussi vivre en paix en s’expatriant ,
    Dans quelques temps (trop proches d’ailleurs) nous serons de toute évidence confrontés à ce phénomène partout dans le monde où il y aura encore des richesses. Que nos gouvernements s’affranchissent, qu’ils prennent les bonnes décisions afin que cette immigration soit maitrisée, sans cela elle engendra des guerres civiles. Tout le monde voudra tirer la couverture à soi et cela est quelque part légitime…Au nom de la fraternité, de l’amour pour les hommes, que l’ESprit Saint se pose sur l’ensemble des gouvernements, particulièrement ceux des peuples en détresse afin que des soultions territoriales soient trouvées eet que les otoctones puissent vivre en paix sur leur sol natal.

  • bandit81 , 17 juillet 2012 @ 7 h 59 min

    Au lieu de dépenser de l’énergie et de l’argent à immigrer, ils feraient mieux de faire des révolutions dans leurs pays d’origines…mais ils manquent de courages et surtout ils préfèrent la facilité d’immigrer.

    L’immigration arabo-africano-musulmane est un problème dangereux et mondial, pour les pays de départ et surtout pour les pays d’arrivés.

    Quand les sois-disant “grand chef” s’en rendront compte il sera trop tard, je pense.

    Nous allons droit vers le chaos

  • domremy , 17 juillet 2012 @ 8 h 05 min

    j apprecie votre phrase ” dans quelques temps nous serons confrontés”,
    mais cela fait des années que nous y sommes,,nous le constatons tous les jours,
    la première chose a faire ne serait elle pas de limiter les naissances dans le monde ???????????????
    et que chaque pays se prenne en mains, pour trouver travail, et nourriture ,santé a ses habitants

  • Chris du Fier , 17 juillet 2012 @ 8 h 17 min

    On va encore en hériter !!! Les Israéliens savent bien que bon nombre d’entre eux voudront aller en France où ils ont tous quelques cousins d ‘installés.. et leurs amis-relais chez nous via le CRIF et autres feront bien le nécessaire…

  • jejomau , 17 juillet 2012 @ 8 h 32 min

    En France, le CRIF comme le MRAP et SOS-Racisme seraient intervenus immédiatement pour dire qu’ils ont “honte” de notre pays.. que c’est intolérable.. Qu’on n’a jamais vu de telles “chasses au faciès” depuis la II ° guerre mondiale, etc.. etc… etc… Et que cette diversité représente une chance immense pour la France !

    Pour d’autres pays, en revanche, c’est parfaitement normal…

  • Komdab , 17 juillet 2012 @ 9 h 42 min

    C’est exactement ça hélas..

Les commentaires sont clôturés.