JPF : Me Varaut promet « des suites très vraisemblablement judiciaires »

Alors que des anciens Jeunes pour la France ont décidé de « [continuer] le combat de Philippe de Villiers en dehors du MPF » en créant une association loi 1901 baptisée « Jeunes pour la France », Me Alexandre Varaut a été saisi du dossier. L’information du site Don’t Tread On Me a été confirmée « dans le principe » aux Nouvelles de France par l’intéressé qui promet « des suites très vraisemblablement judiciaires ». « Vous vous doutez que le MPF n’est pas tout à fait d’accord » avec cette initiative de « gens qui sont tous des anciens des Jeunes pour la France » a-t-il expliqué. Affaire à suivre…

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Attia31 , 16 septembre 2011 @ 20 h 46 min

    DTOM.fr est plutôt un site d’info, ou alors qu’est ce qu’un blog sinon un journal personnel ? A vrai dire je n’ai jamais compris la définition du « blog » par rapport à un « site ».

  • Fabope , 18 septembre 2011 @ 8 h 39 min

    Si Philippe de Villiers a décidé d’envoyer son avocat pour récupérer le nom « Jeunes Pour la France », laissons le faire ! Mais si Philippe de Villiers peut lire Nouvelles de France, qu’il sache que nous attendons de lui un peu plus de courage et qu’il prenne lui-même la parole pour donner son avis au lieu d’envoyer ses quelques dernières fidèles au charbon.
    Les JPF vont donc devoir changer de nom ? Et bien alors qu’ils changent de nom, comme cela Monsieur de Villiers aura gagné sa dernière bataille (aussi pitoyable soit-elle…) et tout le monde sera content : le nom est secondaire tant que le combat perdure. Alors Souchet, Besse, Varaut, Mével, quelques Présidents de Fédération, et deux ou trois autres fidèles du créateur du Puy-du-Fou continuent le combat, pourquoi pas, c’est tout à leur honneur mais un parti semble un peu trop grand pour y mettre 50 ou 100 personnes, autant créer une sorte de « club », c’est plus honnête. Enfin bref, certains ont du mal à tourner la page et à se rendre à l’évidence.
    Place aux JEUNES !!!

  • Bernard DUJARDIN , 18 septembre 2011 @ 16 h 09 min

    Si les jeunes veulent une place, je pense personnellement qu’ils doivent la prendre par la compétence et le mérite, tout comme dans le monde du travail.
    Certains ont trop d’impatiences, trop d’état d’âme.
    Il faut savoir travailler en équipe sur le terrain, ce que beaucoup ne savent pas faire, pas seulement les jeunes d’ailleurs.
    C’est de toute façon la seule façon de faire progresser un mouvement et je pense sincèrement que certains présidents de fédérations ont plombé le MPF.
    Là aussi, il y aurait du nettoyage à faire, car il y a des militants qui ne demandent qu’à travailler, mais qui peuvent difficilement prendre des initiatives, rapport à des présidents totalement absent et inactifs.

  • Lutécien , 18 septembre 2011 @ 23 h 06 min

    L’info est loin d’être complète . Les deux créateurs de cette initiative reprennent un nom qui par l’usage provient et appartient au MPF. Pourquoi prendre le risque d’un procès ? Pour faire parler d’eux ? Par vengeance ? Il se trouve que les deux créateurs de ce projet sont aussi les deux derniers responsables des Jeunes pour la France ( tiens donc) du MPF. Soit les responsables des « Jeunes » de ce parti. Tous les deux virés du MPF, l’un pour avoir soutenu publiquement l’initiative de l’apéro saucisson et l’autre pour avoir écrit un livre sous son nom et avec la mention de son titre (de salarié) au sein du MPF ( responsable des Jeunes -pour la France-). Livre sur « le racisme » . Seul problème : il semble avoir oublié de prévenir son employeur de la publication de ce livre au sujet « sensible ». Et surtout il mentionne son statut de responsable des Jeunes du MPFce qui automatiquement engage ce parti quand aux propos écrits. Pas très malin.
    Ces jeunes semblent être une soixantaine mais déjà au « congrès fondateur » une ligne de fracture s’est dessinée. Les uns penchant plutôt du côté du FN , les autres voulant plutôt aller vers l’UMP. Ils n’ont bien évidemment aucun soutien financier. Ni aucune influence autre que celle qu’ils souhaitent se donner. ET voilà qu’ils débutent leur combat en défiant….. le MPF … et en se mettant en situation d’être condamnés par un tribunal. Une stratégie qui laisse pantois au vu de la situation catastrophique de la France. Ou comment créer un groupuscule de plus. Qui durera le temps de leurs études estudiantinnes. Au mieux. ET qui dès le départ se trompe de combat. Décidemment la France est vraiment mal…

  • Attia31 , 19 septembre 2011 @ 13 h 31 min

    Une UDT de trois jours logés nourris ? Encore une fois avec quel argent ?

    Une soixantaine de personnes, en off total sans pub, (d’ailleurs quels conférenciers, trois jours c’est long) ? Alors que le FNJ s’est retrouvé à 30 l’année dernière et sous des tentes faute de moyen mais avec le soutien du parti politique de Mairne Le Pen ?

    Ce n’est pas de la mauvaise volonté de ma part, il faut juste être sérieux avant de publier certaines info qui semblent peu défendables au plan matériel.

    Considérons que ce compte rendu soit la réalité malgré les légitimes suspicions qu’on peut en faire par simple logique, c’est étrange de ne pas avoir pris de photo et de ne pas avoir invité des journalistes !

    C’est pourtant la première chose à faire si on veut faire un genre de « coup médiatique » en repiquant un nom de mouvement de jeunesse qui existe déjà dans un parti. Quitte à encaisser un procès, au moins que ça s’entende.

    En somme soit c’est de l’intox, soit je ne comprends rien à la « stratégie » de cette petite association dont il faudrait croire le communiqué sur parole.

  • Eric Martin , 19 septembre 2011 @ 13 h 58 min

    @ Attia31 : à partir du moment où Nouvelles de France publie une info, elle a été recoupée et vérifiée, ce qui n’est pas le cas sur de nombreux blogs. Donc si je n’ai aucune idée du financement de cet événement, je puis vous affirmer qu’il a bien eu lieu.

Les commentaires sont clôturés.