Pas assez homophile et islamophile, Radio Courtoisie mise en demeure par le CSA

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a publié le 11 septembre un communiqué hallucinant qui indique que Radio Courtoisie a été mise en demeure le 24 juillet dernier. Voici pourquoi :

Le Conseil a mis en demeure Radio Courtoisie à la suite de la diffusion, le 27 mai 2013, de l’émission Le Libre Journal d’Henry de Lesquen, au cours de laquelle l’animateur a tenu des propos virulents à l’encontre du mariage entre personnes du même sexe, le qualifiant notamment « d’abject et contre-nature », sans qu’aucun des invités en plateau n’exprime d’opinion contraire ou nuancée.

L’animateur a également assimilé la menace aux fondements de l’identité nationale française que constituerait le mariage entre personnes de même sexe à celle que représenterait l’islam qu’il considère « dangereux et radicalement incompatible » avec ces fondements, ne suscitant à l’antenne aucune réaction.

Le Conseil considère que ces faits constituent un manquement aux obligations déontologiques de la radio, qui prévoient d’une part le respect du pluralisme des courants de pensée et d’opinion, d’autre part l’obligation de ne pas encourager les comportements discriminatoires à l’égard de personnes à raison de leur appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, et à promouvoir les valeurs d’intégration et de solidarité qui sont celles de la République et, enfin, la nécessité d’assurer la maîtrise de l’antenne.

Résumons : il est obligatoire d’inviter la gauche – comme chacun sait, très peu présente dans les médias – à s’exprimer et, mieux, d’être soi-même de gauche, c’est-à-dire multiculturaliste et relativiste. Des injonctions qui ne s’adressent pas à Internet et que, de toute façon, nous ne sommes pas prêts de respecter sur NDF.fr !

Articles liés

63Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • monhugo , 16 septembre 2013 @ 19 h 28 min

    La sémantique officielle en plein mélange de pinceaux. On ne peut plus se fier à personne…

  • monhugo , 16 septembre 2013 @ 19 h 42 min

    Composition actuelle du CSA (9 membres) :
    http://www.csa.fr/Le-CSA/Presentation-du-Conseil/Le-College
    Les plus récents (01/13) ont été nommés par FH (Olivier Schrameck), Bartolone (Sylvie Pierre-Brossolette) et Bel (Mémona Hintermann-Afféjee).
    Sur Olivier Schrameck, président en titre du CSA, on lit avec amusement, sous la plume de la socialiste Marie-Noëlle Lienemann : “C’est un déconnecté du pays réel. Il est de ces gens qui sont obsédés par les titres de une du “Monde”, mais qui ne connaissent rien à la gestion politique locale, qui n’ont jamais dépassé le périph’ parisien “.
    Les 6 autres membres du CSA ont été désignés sous Sarkozy (janvier 2009, ou janvier 2011), par lui, Accoyer ou Larcher.
    (R)accord parfait UMP/PS. Comme pour le Conseil constitutionnel.

  • monhugo , 16 septembre 2013 @ 19 h 45 min

    Les européennes, à la proportionnelle, donneront une image exacte du paysage politique hexagonal. 0 abstention !

  • J.75 , 16 septembre 2013 @ 19 h 46 min

    Pas sûr que l’argument convaincra les électeurs:

    “le peuple français est le peuple le plus con que la terre ait jamais porté”…votez pour nous!

  • monhugo , 16 septembre 2013 @ 20 h 05 min

    Voir mon “post” plus haut. Sur 9 membres, 6 ont été nommés par l’UMP !

  • monhugo , 16 septembre 2013 @ 20 h 47 min

    Les Français sont masos. Il suffit d’enrober un peu, et de présenter dans n’importe quel emballage-cadeau emprunté au registre (inépuisable) de la démagogie.

  • Psyché , 16 septembre 2013 @ 21 h 49 min

    Le spectacle de voir sombrer ainsi une France, “pays des libertés” me chagrine au plus haut point.
    Soutenons Radio Courtoisie qui fait oeuvre de salut public dans ce paysage défaitiste.

    http://www.radiocourtoisie.fr/

Les commentaires sont clôturés.