Pour le CSA, Caroline Fourest manque de rigueur et relaye des rumeurs

Suite à son assemblée plénière du 16 juillet 2014, l’institution communique ce lundi :

“Le Conseil a été saisi de plaintes au sujet de l’émission Le Monde selon Caroline Fourest diffusée sur France Culture le 6 mai 2014, en raison d’une chronique qui portait sur le conflit en Ukraine et au cours de laquelle la chroniqueuse a fait état d’exactions qui auraient été commises à l’encontre d’officiers ukrainiens, en précisant notamment que « les paramilitaires séparatistes venaient de leur arracher les globes oculaires avec un couteau ».

Il a considéré que cette information – eu égard à sa sensibilité – n’avait pas fait l’objet de vérifications préalables suffisantes.

Le Conseil a rappelé fermement à la société Radio France la nécessité de faire preuve de davantage de vigilance et de rigueur, notamment pour des sujets sensibles d’actualité. Il a, à cette occasion, rappelé les orientations de la recommandation du Conseil du 20 novembre 2013 relative au traitement des conflits internationaux, des guerres civiles et des actes terroristes par les services de communication audiovisuelle.”

Autres articles

9 Commentaires

  • V_Parlier , 16 Sep 2014 à 9:57 @ 9 h 57 min

    En tout cas personne n’entendra parler de ce rappel à radio France. Et ce n’est pas le premier bobard de Fourest, la madame-je-sais-tout, aussi suffisante qu’ignorante, qui croit apprendre la vie au monde entier.

  • nathalie , 16 Sep 2014 à 12:56 @ 12 h 56 min

    tout a ait d’accord avec vous !!!

  • eric-p , 16 Sep 2014 à 14:33 @ 14 h 33 min

    C’est une militante LGBT & gauchiste; si on était réellement en démocratie, on
    lui aurait retiré sa carte de presse depuis longtemps…

  • marie france , 16 Sep 2014 à 19:49 @ 19 h 49 min

    et “amoureuse” d ‘une femen! la classe quoi !!

  • Gisèle , 17 Sep 2014 à 0:45 @ 0 h 45 min

    Burk !

  • galinette24 , 17 Sep 2014 à 9:43 @ 9 h 43 min

    à pulvériser en urgence ! et ne pas recycler en terreau ! déchet radioactif !

  • PANNY , 18 Sep 2014 à 5:43 @ 5 h 43 min

    De toutes les façons, on le sait. Avec Fourest, on est dans l’outrance. Compte tenu de son déséquilibre profond, elle ne croit exister que dans la provocation, la critique sans argumentation sérieuse et les jugements à l’emporte-pièces.
    Tout ce qui est outrancier est négligeable. C’est la raison pour laquelle, hors les murs de Paris, elle n’a pas voix au chapitre.

Les commentaires sont fermés.