Normandie : les impôts locaux d’un village augmentent de 140%, le maire aux abonnés absents

Pour renflouer ses caisses, le village de Compainville (Seine-Maritime) augmente les impôts locaux de… 140% ! Un véritable coup de massue pour les 173 habitants de la commune. Pour l’association de défense des habitants, c’est en partie les choix du maire qui ont mis les comptes de la ville dans le rouge, notamment la construction d’une salle des fêtes à 1,2 million d’euros :

Articles liés

15Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Goupille , 16 octobre 2014 @ 20 h 30 min

    « Nous au village aussi l’on a de beaux assassinats »…
    C’est chouette, la décentralisation. Tout un tas de petits potentats locaux ont pu s’offrir leurs Grands Travaux et faire tout comme à la Capitale.
    L’argent des autres rend fou.

  • Trahi , 16 octobre 2014 @ 20 h 58 min

    A compainville, nous sommes tous des compains!!hihihihi parce qu’en FRANCE nous sommes tous des pigeondevilles!!! 30000 euros par têtes de pipe pour renflouer l’état et plus 8000 euros pour les copainvilles!!hihihi ils avaient voté Hollande hihihi

  • Gisèle , 16 octobre 2014 @ 23 h 48 min

    La Tour de Babel se paie !

  • Gisèle , 16 octobre 2014 @ 23 h 49 min

    Ou si vous préférez : la cité des orgueilleux …
    Ou la petite Sicile …..

  • César , 17 octobre 2014 @ 8 h 10 min

    Copainville..
    Dans une commune, dernières élections :

    Le maire sortant UMP, tendance Chirac, choisi son remplaçant qui n’est autre que le député socialiste du coin. Une liste d’opposition se met en place (sans étiquettes) pour contrer ce choix UMPS couleur du temps.
    Sur 27 conseillés seulement 5 de la liste sans étiquettes seront au conseil municipal.
    Première décision (d’importance vitale) économique : les conseillés toucheront une indemnité de 100 € par mois sauf 5 devinez pourquoi ?
    Le nouveau maire (député socialiste) de répondre : c’est pour remercier ceux qui ont milités pour moi !!!!
    Les 5 conseillés restant sont, si j’ai bien compris des gens qui ne servent à rien donc aux yeux du républicain communal que je suis « moins égaux que les autres » !
    je m’y perd !
    Pour les sous, les socialistes savent arroser leur petits copains avec les sous du con-tribuable.
    L’ancien maire : J.P. Delevoye (président du CESE) si si c’est lui qui a refusé les 700 000 signatures pour l’examen de la loi Taubira.
    Le nouveau Maire : M. Jean Jacques Cottel.
    Tout cela me fait penser à la chanson de J. Dutron  » je retourne ma veste »

  • xanpur , 17 octobre 2014 @ 8 h 33 min

    Les habitants devraient pendre le maire. Ça servirait d’exemple pour bon nombre d’élus.
    En même temps, un certain nombre d’électeurs ont voter pour lui.

  • Delaye , 17 octobre 2014 @ 8 h 47 min

    lesmaires, devraientêtre respàoçnsables en partier suèr leuèrs propres deeniers des travaux inutilesqu’ils font exécutrere. Ils seraie,t a

Les commentaires sont clôturés.