“Ça attire les rats”. La grogne des Marseillais après plusieurs jours de grève des éboueurs

“Ça attire les rats”. La grogne des Marseillais après plusieurs jours de grève des éboueurs

Depuis mercredi, Marseille subit une grève des éboueurs et certains quartiers commencent à crouler sous les déchets. Alors que le mouvement se durcit, le maire de Marseille et président de la métropole Jean-Claude Gaudin (LR) demande l’intervention du préfet pour libérer les centres de transfert d’ordures bloqués. En attendant, habitants et commerçants se désolent de cette situation :

Articles liés