Manif pour Tous : Alain Suguenot interpelle Manuel Valls sur les estimations de la police

Les chiffres annoncés par la police continuent de faire polémique. Ainsi, des personnalités aussi diverses que Clémentine Autain, le Général Bruno Dary ou Dominique Seux, rédacteur en chef des Échos, admettent une sous-estimation. Mercredi, c’est le député-maire de Beaune et membre de l’Entente parlementaire pour la famille, Alain Suguenot, qui a interpellé le ministre de l’Intérieur sur les chiffres de la participation à la Manif pour tous de ce dimanche 13 janvier à l’occasion d’une question écrite qu’il lui a adressée :

« Comment la Préfecture peut-elle avancer le chiffre de 340 000 manifestants, alors que le seul Champ de Mars, point de convergence des défilés, était plein, et que rien que cela représente au-moins 750 000 personnes, en plus des dizaines de milliers de manifestants supplémentaires se trouvant, soit aux environs du Champ de Mars, soit dans les défilés qui s’y rendaient ? Un tel décalage entre la réalité et le fantasme des chiffres rendus publics, et donc officiels, risque de laisser penser que certains souhaiteraient minimiser la portée de cette manifestation. La volonté d’un gouvernement démocrate et républicain ne pouvant, évidemment, être celle-ci, il lui demande dans quelle mesure il pourrait être institué un moyen de comptage officiel, qui ne souffrirait d’aucune contestation pour connaitre, le plus précisément possible, le nombre de personnes présentes lors d’une manifestation ».

Manuel Valls n’a pas encore répondu au paradoxe soulevé par le député membre de l’Entente parlementaire pour la famille.

Valeurs Actuelles de jeudi affirme que “dès 13 heures, alors que les cortèges démarraient à peine, le préfet de police de Paris a donné la consigne verbale à ses services de fixer à 340 000 le nombre de manifestants”.

Articles liés

18Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Aaron , 18 janvier 2013 @ 1 h 18 min

    “De l’art du mensonge, élevé désormais au rang de grand principe en Socialie”.

    Voilà pour le titre de l’essai…qui, n’en doutons pas sera écrit tout au long des quatre ans et demi à venir.

  • Jean de Sancroize , 18 janvier 2013 @ 9 h 12 min

    Manuel Carlos Valls, français par naturalisation ( moitié espagnol moitié italien ) n’a rien à foutre des français de souche. Il est comme tous les autres qui sont dans le Système et qui font de la politique, un autre exemple Mélenchon ( origine espagnol italien ).

    Ceci dit toutes les personnes ayant des origines généalogiques espagnoles et italiennes, qui sont honnêtes et se sentant parfaitement français, sont bien entendu de parfaits patriotes. Ne faisons pas d amalgame.

  • Jean de Sancroize , 18 janvier 2013 @ 9 h 38 min

    Vux. Le communique de presse de la préfecture de Paris. Tu parles d’un cadeau ! Voici le document officiel qui servira de preuve, comme quoi le mensonge a été sciemment organisé au plus haut sommet de l’Etat. Sympa dans 5 ans, avec une commission parlementaire digne de ce nom, pourra tous les plomber et juridiquement il y aura peut être des poursuites même individuelles.

  • Pesneau , 18 janvier 2013 @ 10 h 51 min

    Valls et Cie, tous des faux- culs. Circulez, y a rien à voir.

  • BUREAU , 18 janvier 2013 @ 12 h 06 min

    Bonjour,

    Tous des menteurs sans fierté aucune dans ce gouvernement et applaudis par les journaleux !
    Cordialement

  • diego , 18 janvier 2013 @ 14 h 59 min

    L’origine n’a rien à voir. Je suis d’origine espagnole et me sens parfaitement français, nos parents nous ayant élevés dans le respect et la reconnaissance du pays qui nous accueillait.

  • MICH.17 , 18 janvier 2013 @ 15 h 29 min

    Il va de soit que le gouvernement ne peut que minimiser la participation à cette manifestation. Reconnaitre le quatruple de manisfestants en plus, serait compromettre la mise en place de la loi mariage pour tous prônée par le flamby à teinture, et soutenue par son armée de moutons de panurge

Les commentaires sont clôturés.