Avortement : Frigide Barjot se renie

Dans un communiqué où transparaît son isolement, Frigide Barjot, aujourd’hui réduite à trépigner dans l’indifférence générale et à cultiver la nostalgie autour des grandes manifestations de l’année dernière, dénonce la marche pour la vie du 19 janvier 2013 comme un événement “ultra-provie”.

En janvier 2012, la communiquante s’y était pourtant rendue, assurant aux Nouvelles de France : « Je suis pro-vie et pro-manif pour la vie ».

La preuve par l’image :

Autres articles

42 Commentaires

  • Gisèle , 17 janvier 2014 @ 18 h 58 min

    y a des ultra – imbéciles aussi ……….

  • calitu2b , 17 janvier 2014 @ 19 h 36 min

    elle s’est dégonflée en fin de cuisson comme un soufflé de pomme de terre,plus du tout crédible

  • hector galb. , 17 janvier 2014 @ 20 h 18 min

    Elle transforme tout en querelle d’egos, désormais.

  • Dominique Morin , 17 janvier 2014 @ 21 h 08 min

    Aux JMJ de Cologne en 2005, il y avait pour la première fois un chapitre des mouvements pro-vie du monde entier. Tous les militants présents étaient motivés sans aucune ambiguïté à défendre la vie.
    J’y étais présent comme militant et comme intervenant.
    Frigide Barjot était l’animatrice choisie par ce chapitre, on la voyait partout et elle a même participé à une procession, c’était le seul moyen de défiler légalement, organisée par les franciscains du Bronx en direction d’un avortoir de Düsseldorf ou nous étions accueillis dans une paroisse, devant lequel nous avons priés.
    Je n’accuse ni ne condamne, je constate simplement qu’en 2005 elle soutenait les “ultras” sans réserves et que la manif pour tous a été possible grâce aux militants et à l’infrastructure de la marche pour la vie.

  • Aristote , 18 janvier 2014 @ 7 h 59 min

    Incohérent et donc insignifiant , mais c

  • Aristote , 18 janvier 2014 @ 8 h 01 min

    Incohérent et donc insignifiant mais caractéristique d’une certaine formation , ou absence de formation c

  • Aristote , 18 janvier 2014 @ 8 h 02 min

    Incohérent et donc insignifiant mais caractéristique d’une certaine formation , ou absence de formation catho pour laquelle tout le monde est beau et gentil.

Les commentaires sont fermés.