La suppression du menu sans porc provoque la mobilisation d’habitants immigrationnistes de Beaucaire

La suppression du menu sans porc provoque la mobilisation d’habitants immigrationnistes de Beaucaire

Des centaines de personnes ont organisé un pique-nique pour protester contre la suppression du menu sans porc dans les écoles de Beaucaire :

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • HuGo , 17 janvier 2018 @ 5 h 14 min

    Il est inadmissible d’accorder le moindre crédit à ces excités. Dans ce monde déchristianisé depuis des siècles, on ne voit pas pourquoi il faut céder à ces revendications plus qu’à qui marquent bien l’imbroglio dans lequel s’enfonce chaque jour cet État-Nation en pleine déliquescence. Sinon, alors pourquoi ne pas manifester contre les repas avec viande les vendredis que Dieu fait ????
    On en arrive à une dérive totale et délétère pour la France de toujours.

  • Droal , 17 janvier 2018 @ 8 h 05 min

    Ce pays est une grande surface de vente qui se partitionne en territoires des droits de l’homme républicain et territoires des droits de l’homme musulman. Ouestschengen est un simple Disneyland en dur, c’est à dire un pays touristique.

    La première religion de Ouestschengen est la spiritualité Goldman Sachs véhiculée par les employeurs du CDD de 5 ans, Emmanuel Moncon, employé par la Banque.

    Les grands prêtres de cette religion sont archi connus, à savoir Bendit, Attali, Drahi et autres Rothschild…

    Appeler cette surface commerciale, « la France », c’est exactement comme appeler un « viol en réunion », un « Mariage ».

  • AURORE ANGELIQUE , 17 janvier 2018 @ 8 h 06 min

    de mieux en mieux Pauvre FRANCE

  • C.B. , 17 janvier 2018 @ 8 h 20 min

    Beaucaire: 16 000 habitants.
    Combien de manifestants? Qui sont ces manifestants? Des parents d’élèves? Des opposants à la municipalité qui a été mise en place par le suffrage universel?
    La loi, me semble-t-il, n’impose pas aux communes d’assurer la restauration des élèves.
    La viande de porc est une viande saine, traditionnelle en France, assez peu coûteuse, cuisinable de multiples façons.
    Nombreux sont en France les éleveurs de porcs qui ont besoin de trouver des débouchés pour les produits de leur élevage.
    À une époque ou le végétarianisme (et ses variantes) a le vent en poupe, s’abstenir de viande une fois par semaine ne porte aucun préjudice à la santé des convives.
    L’idée d’un jour fixe pour le menu avec pour semble au contraire de nature à faciliter l’organisation par les familles: pas de cantine ce jour-là, munir son enfant de deux ou trois œufs durs qui seront consommés à la cantine à la place de la viande.
    Comme le souligne le maire de Beaucaire, l’existence de “menus sans porcs” est AU CONTRAIRE FORTEMENT DISCRIMINATOIRE ET STIGMATISANTE.

  • vikinglenormand , 17 janvier 2018 @ 8 h 52 min

    Les gents qui manifestent on la haine des Français blancs surtout ils aiment que les autres(migrants musulmans)cela ils ont la droit à tout halal pour tous le monde dans les cantines scolaire et on ne discute pas,franchement ou va t’on,bravo M.Sanchez

  • a.picadestats , 17 janvier 2018 @ 9 h 08 min

    M.Sanchez et l’équipe de la mairie de Beaucaire, tenez bon!

  • Goupille , 17 janvier 2018 @ 10 h 31 min

    Les descendants des rescapés des rezzous barbaresques sur les terres de Provence ont perdu la mémoire et le bon sens. Servir des menus traditionnels de la majorité “accueillante” serait discriminatoire vis-à-vis de la minorité “accueillie” ?
    Et ils osent mêler des enfants à leur délire ? Futurs dhimmis ou convertis pour les garçons. Futures quatrième “épouse” ou “captive de guerre” pour les filles…
    Totalement irresponsables.

Les commentaires sont clôturés.