Plus de 50 000 PV distribués à Paris depuis le 1er janvier 2018

Plus de 50 000 PV distribués à Paris depuis le 1er janvier 2018

C’est la déferlante des PV à Paris, depuis quinze jours. Les deux sociétés privées – qui ne mettent plus des PV mais des forfaits post-stationnement (FPS) depuis le 1er janvier – ont déjà réalisé plus de 750 000 contrôles. Par ailleurs, les contrevenants semblent avoir adopté un nouveau comportement face au délit. « Je constate que dans les premiers chiffres, beaucoup ont choisi de payer l’amende instantanément, qui est ainsi réduite. C’est une bonne chose », a évoqué hier Anne Hidalgo, la maire de Paris. Source.

Autres articles

1 Commentaire

  • Daniel PIGNARD , 17 Jan 2018 à 13:22 @ 13 h 22 min

    Le forfait post stationnement (51,8 euros l’heure) largement au-dessus du coût normal de stationnement (2,05 euros l’heure) viole l’article 8 et 6 de la déclaration de 1789 qui est constitutionnelle :
    ART. 8. — La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires.
    Il faut donc prouver que cette peine est strictement et évidemment nécessaire.

    ART. 6. — La loi est l’expression de la volonté générale.
    Il faut donc prouver que cette peine est l’expression de la volonté générale.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen