Handicap et école : Après s’être demandé si Zemmour ne posait pas les bonnes questions, Libé juge finalement qu’il “déraille”

Handicap et école : Après s’être demandé si Zemmour ne posait pas les bonnes questions, Libé juge finalement qu’il “déraille”

Avant :

Après :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Daniel PIGNARD , 17 janvier 2022 @ 15 h 43 min

    Par les mêmes qui valident l’extermination des enfants handicapés avant leur naissance (avortement), la polémique sur la séparation des handicapés est idiote. Les jeux paralympiques démontrent que cette solution est tout à fait acceptable. Il y a même des jeux différents entre hommes et femmes. Il y a même des premières divisions et des secondes divisions dans le sport.

  • Dominique Morin , 17 janvier 2022 @ 22 h 14 min

    A 13 heures sur RTL, un prof en classe spécialisée pour poly handicapés, avec 13 élèves, raconte son quotidien en défendant son modèle. Question de Praud, il y en a combien comme ça?
    Trois, répond-il.
    Tout est dit.
    Des milliers de parents franchissent la frontière belge tous les jours pour que leurs enfants puissent y être scolarisés.
    En France, on élimine les enfants trisomiques, pourquoi ouvrir des classes pour eux?
    Et selon le handicap, la classe sera mise au niveau pour s’occuper de lui ou il sera l’objet de harcèlement des jeunes qu’on connait agir comme ça avec les “faibles.”
    Par chance, il tombera dans une école ou ça se passera bien.
    En école spécialisée, ils obtiennent des résultats et pour certains il n’y a pas d’autres moyens à moins de mobiliser d’énormes moyens pour un enfant. Pour d’autres, l’inclusion fonctionne et réussit.
    Ceux qui hurlent contre Zemmour sont pour l’avortement eugénique pour la trisomie, même encore plus largement d’enfants en bonne santé avec la marge d’erreur. Ce sont des hypocrites.
    Je précise que je ne soutiens pas Zemmour, sauf que là il faut lui rendre justice.

Les commentaires sont clôturés.