Breitbart.com ouvre des antennes locales

Près de deux ans après la mort d’Andrew Breitbart, son turbulent fondateur, le site Breitbart.com lance deux nouvelles antennes : une au Texas et une à Londres. Ces extensions vont se traduire par l’embauche d’une douzaine de permanents alors que le groupe en compte déjà 25.

Breitbart News Network a l’intention d’ouvrir une nouvelle antenne tous les 90 jours. Dans ses cartons, des lancements en Californie, en Floride, au Caire et à Jérusalem. Son modèle ? Le concurrent gauchiste Huffington Post, dont une antenne française a été lancée en janvier 2012. Dirigée par Anne Sinclair, elle est détenue à 51% par la maison-mère américaine, à 34% par Le Monde et à 15 % par le banquier Matthieu Pigasse.

“Il y a un ras-le-bol général anti-oligarchie contre la classe politique habituelle aux États-Unis et contre les élites mondialisées qui l’influencent et qui impactent tout le monde, de Lubbock, dans le Texas, à Londres, en Angleterre”, explique Stephen K. Bannon, le président exécutif du groupe.

Objectif non-dissimulé : peser dans la naissance d’un mouvement similaire au Tea Party lors des prochaines élections européennes outre-Manche et anéantir les efforts démocrates pour exciter et mobiliser les minorités afin de faire tomber le Texas dans l’escarcelle du Parti démocrate (“Turn Blue Texas”), un initiative saluée par le GOP de l’État.

Breitbart.com est un des portails conservateurs les plus fréquentés des États-Unis (il est, selon Alexa.com, le 49e portail d’information au classement général), devant Red State ou The Daily Caller, même s’il reste derrière les très influents The Blaze et The Drudge Report.

Autres articles

1 Commentaire

  • labolisbiotifool , 17 Fév 2014 à 19:21 @ 19 h 21 min

    Drudge n ‘ apporte pas de fond . C ‘ est un ” catalogue ” d ‘ articles parus dans les medias US .
    Un peu dans le genre FDesouche , mais moins marqué politiquement je trouve .

Les commentaires sont fermés.