Départ à la retraite, cotisations : les pistes pour sauver les retraites complémentaires

La négociation sur le régime des retraites complémentaire pour les salariés du privé, qui représentent entre 30% et 50% des pensions des retraités, commence ce mardi. Aujourd’hui, le système est déficitaire et les syndicats et patronats doivent s’accorder pour trouver des solutions. Plusieurs options sont à l’étude notamment le recul de l’âge de départ à la retraite de 62 ans à 64 ans et l’augmentation des cotisations :

Articles liés

5Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 17 février 2015 @ 15 h 02 min

    Il faut relancer l’actionnariat des petits porteurs. Ce serait déjà une solution parmi d’autres. Et pour ça : il faudrait déjà assouplir la fiscalité sur les dividendes et les plus-values ainsi que supprimer l’ISF…

  • JPL43 , 18 février 2015 @ 10 h 44 min

    Il faut tout simplement privatiser les retraites et quitter ce système totalitaire de répartition de type Ponzi.
    Il en va de même de la SS et du RSI, tout le monde y gagnerait en privatisant comme l’Europe le demande.
    De quel droit les syndicats gèrent-ils les caisses de retraites ? Pensez-vous qu’ils vous représentent ? De quel droit peuvent-ils nous imposer leurs choix politiques ?

  • JPL43 , 18 février 2015 @ 11 h 01 min

    Quand les français parviendront-ils à comprendre que la seule solution c’est :
    “LA PRIVATISATION” ?
    Comprendront-ils qu’il est impossible de régler le problème autrement, faute de quoi et compte tenu des disparités des systèmes de retraites privés, publiques (puisant sans vergogne dans les caisses du privé) et autres nous sommes condamnés à remettre éternellement sur le tapis cette question.
    SORTONS DE CE TOTALITARISME D’UN AUTRE AGE !.
    FAISONS LE, NE SERAIT-CE QUE POUR NOS ENFANTS !

  • ISTINA , 18 février 2015 @ 11 h 13 min

    Effectivement les Syndicats des Fonctionnaires,
    devraient être exclus de toutes discussions des
    Retraites du secteur Privé.
    Ces Syndicats à majorité Fonctionnaires représentent
    il me semble, les Privilégiés de la République.
    En y réfléchissant, il me semble que les Retraites du Privé sont coincées par le Système Facho qui laissait;
    à chaque profession, le seul droit à traiter directement
    avec l’Etat !
    En résumé, certains me semblent faire du Fascisme
    sans le savoir c’est pourquoi, ils pourraient être excusables !

  • baldag , 19 février 2015 @ 17 h 07 min

    Il y a d’autres pistes : que les syndicats remboursent ce qu’ils ont piqué depuis les années 60, que l’état ne fasse pas payer aux caisses complémentaires des retraites à es gens qui n’ont pas cotisé, que l’état cesse de taxer ces caisses et rembourse ce qu’elles ont déjà versé, que les fonctionnaires qui sont parvenus à s’infiltrer dans la gestion de ces caisses du privé soient dégagés, que l’on cesse de ponctionner nos caisses pour financer les retraites dorées EDF, etc… etc…

Les commentaires sont clôturés.