L’Œuvre d’Orient demande à l’Elysée de ne pas censurer l’appartenance religieuse des victimes de l’Etat islamique en Libye… et utilise la novlangue gouvernementale (“Daech”) pour le nommer

Communiqué. En Libye, le DAECH a voulu viser les égyptiens chrétiens

L’Œuvre d’Orient condamne la violence islamiste qui a frappé de nouveau l’Europe à Copenhague.

L’Œuvre d’Orient condamne cette même violence qui a frappé en Libye en assassinant 21 chrétiens d’Égypte.

Il est de plus en plus urgent  de prendre les moyens pour une neutralisation rapide du DAECH. Tout retard mis à cette neutralisation ne fait que le renforcer.

L’Œuvre d’Orient souhaite que l’appartenance religieuse chrétienne des victimes ne soit pas escamotée. Elle demande que cela soit clairement mentionné dans les communiqués de la Présidence de la République et que la France présente ses condoléances au Patriarche copte.

Mgr Pascal Gollnisch

Paris, le 17 février 2015

Articles liés

16Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • sergio , 17 février 2015 @ 14 h 08 min

    Le communiqué de l’ Elysée gomme , curieusement , le fait que les Egyptiens décapités soient des chrétiens coptes . Alors même que le communiqué diffusé par les islamo-barbares mentionnait clairement que leurs victimes étaient des ” fidèles de la croix ” ……
    Le mépris à l’ égard des chrétiens est une fois de plus d’ une évidence limpide , de la part de ce pouvoir sous influence des loges !….

  • Quéniart , 17 février 2015 @ 15 h 19 min

    pour hollande et valls ne compte que les juifs les autres religions ils s’en fichent

  • Pacific , 17 février 2015 @ 16 h 15 min

    “L’Œuvre d’Orient demande à l’Élysée de ne pas censurer l’appartenance religieuse des victimes de l’État islamique en Libye…” C’est déjà fait puisque le “communiqué” a été publié.
    Il serait bon que nos clercs bisounours commencent à comprendre que la gauche n’est pas du tout leur amie.

  • Goupille , 17 février 2015 @ 16 h 42 min

    L’Oeuvre d’Orient est assise dans la fournaise. Elle est obligée d’utiliser des ruses de langage tant que chacune de ses paroles pourra avoir des conséquences catastrophiques sur les otages chrétiens qui, eux aussi vivent dans la fournaise.

    C’est la même situation que celle de Pie XII face aux exactions nazies.
    Et ce n’est pas forcément à ceux qui vivent au frais à des centaines de kilomètres de là de venir persifler.

  • Marino , 17 février 2015 @ 18 h 01 min

    Comme le Pape François l’a dit , « Ces frères sont morts pour le seul fait de confesser le Christ ». Cet « œcuménisme du sang » nous rapproche. Nous condamnons avec force ces lâches assassinats. Nous souhaitons que partout dans le monde, des mesures soient prises pour protéger les chrétiens. Nous voulons aussi encourager le dialogue, la connaissance et l’estime, seuls moyens de promouvoir la paix.

    Une messe sera célébrée à la cathédrale Notre Dame de Paris ce soir mardi 17 février à 18h15 pour les défunts et le bourdon de la cathédrale retentira à cette occasion.
    Nous serons ainsi unis dans la prière.

    Pour ceux qui ne sont pas à Paris , nous serons unis par la prière à 18h15

    en écoutant : AVE MARIA par “un artiste qui fait la manche”….

    Dans ce tourbillon actuel de troubles,il serait temps que l’on prenne conscience de la situation dans laquelle nous nous trouvons si nous ne voulons pas voir notre civilisation disparaître.

    https://www.youtube-nocookie.com/embed/v8O15DogWgg?rel=0

  • Voyageur , 17 février 2015 @ 18 h 39 min

    Franchement qui lit les communiqués de l’Élysée ? C’est un peu comme demander qui lit le journal officiel ? Les journaleux qui ne peuvent penser par eux-mêmes pour se faire une opinion peut-être, opinion prémâchée qu’ils “recracheront” telle quelle dans leur papier. Quant au citoyen lambda cela lui passe au-dessus de la tête ! Par contre le citoyen lambda qui n’est pas idiot comme on a trop tendance à le croire, sait très bien “lire entre les lignes”. Et que l’Elysée utilise (tout comme Hollande d’ailleurs) l’acronyme euphémique DAECH pour désigner l’organisation de “l’état islamique”, importe peu. Tout le monde finit par connaître toutes les acrobaties sémantiques du gouvernement et de l’administration pour camoufler la réalité.

  • hermeneias , 17 février 2015 @ 19 h 30 min

    Désolé goupille mais

    Dire l’état islamique ne changerait rien à l’égard d’islamistes qui décapité ne déjà les chrétiens. ….
    Ce serait seulement plus clair pour les occidentaux d’hommes et complices surtout pour les politichiens vendus aux émirs.

    Accepter la nov langue c’est collaborer.

    Cela m’étonne peu de l’oeuvre d’orient , organe de l’épiscopat républicain bon teint

Les commentaires sont clôturés.