VIDÉO | Pour Bernard Cazeneuve, la vie privée n’est pas une liberté !

Quelques rappels semblent nécessaires à notre bon ministre.

« Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes. » Déclaration universelle des Droits de l’Homme

« Chacun a droit au respect de sa vie privée. » Code Civil, article 9

Nous lui conseillons aussi la lecture de l’article 226 du Code Pénal, relatif aux peines encourues par ceux qui contreviendraient à ce principe.

 

De nombreux acteurs du numérique ont pointé la dangerosité de telles mesures pour l’avenir numérique de la France ; elles risquent entr’autres de générer encore un peu plus de chômage (mais notre bien-aimé gouvernement ne s’arrête probablement pas à de si futiles détails lorsqu’il s’agit de réduire comme peau de chagrin les libertés en France).

 

Remarque : En de semblables occasions, il peut aussi être bon de se référer à la définition du dictionnaire. Pour LIBERTÉ, le Trésor de la Langue Française indique : « (…) Pouvoir ou droit reconnu et garanti au(x) membre(s) d’une société dans un domaine particulier. (…) »

Autres articles

18 Commentaires

  • Luc Ruy , 17 avril 2015 @ 1 h 47 min

    Protagoras n'aurait pas fait mieux… https://t.co/78zLUz5mp0— COBRA (@ULYSSEestranged) 16 Avril 2015

  • Pacific , 17 avril 2015 @ 6 h 55 min

    Si la vie privée n’est pas une liberté, pourquoi les francs-macs ne font-ils pas connaître au grand public leur affiliation aux loges ?

  • ranguin , 17 avril 2015 @ 8 h 38 min

    J’ai l’impression de voir des diables plongés dans un bénitier.

    Ils ont peur pour leur place, ils ont peur des représailles.

  • zézé , 17 avril 2015 @ 9 h 16 min

    Ils ont peur de perdre l’assiette dans laquelle ils ont tout essuyé, raclé, il n’y a même plus de miettes, aucune, nada plus rien ! tout donné : nos châteaux, nos usines, nos églises laissées à l’abandon nos vignes, etc..
    quelles représailles ? dites-moi quelles représailles peut-on faire à cette engeance ? AUCUNE !!!! trop mous les français, trop girouettes les français, s’en fiche les français, du moment où ils peuvent partir en vacances (à crédit), changer de voiture (à crédit) manger (à crédit), profiter des miettes que leur laissent les étrangers auxquels l’état donne tout (l’état c’est-à-dire NOUS par ceux qui ont travaillé 40 ans et plus pour avoir une retraite minable) et non pas comme se plaisent à nous susurrer tous les soirs (les journalopes) que les retraités ont des retraites confortables ! lesquels ? dans le privé y’en a pas beaucoup !!! bref ils sont tellement préoccupés à garder cette assiette (ou ce fauteuil) tellement confortable… pour eux la liberté ils l’ont ! liberté de nous berner ! de nous raconter n’importe quoi ! de dire tout et son contraire, ainsi les libertés (privé) pour ce monsieur s’arrête là : à la fin de sa phrase.

  • solenzara , 17 avril 2015 @ 12 h 29 min

    Le temps est proche où tous ces furieux rendront des comptes.

    Ma pique est déjà prête.

  • Sagil , 17 avril 2015 @ 15 h 54 min

    Je partage votre colère et je me demande quand aurons nous la force de bousculer ce système qui de vient de plus en plus dictatorial.

  • montecristo , 17 avril 2015 @ 16 h 29 min

    Cazeneuve est comme le Coran : il dit tout et son contraire !
    Il est vrai qu’ils apprennent beaucoup de l’Islam depuis un certain temps !

Les commentaires sont fermés.