Un photographe indépendant interdit de manifestation par la préfecture de police

Encore un abus lié à l’état d’urgence. “Nnoman”, photographe indépendant travaillant notamment pour le magazine Fumigène, s’est vu notifié une interdiction de séjour par la préfecture de police dans les zones et les horaires de la manifestation prévue à Paris mardi 17 mai. Sous couvert de l’article 5, alinéa 3 de la loi relative à l’état d’urgence, Nnoman ne pourra pas se rendre sur les lieux de la manifestation sous peine d’amende. “J’avais prévu d’être à la manifestation pour donner la parole en images à celles et ceux qui luttent”, a déclaré le photographe au micro d’iTélé. “Je fais l’objet d’un arrêté car je pense que la présence des photoreporters dérange, a-t-il également dit. En tout cas, c’est comme ça que je le vis. Aujourd’hui, on a envie de faire taire les images qui peuvent déranger les versions officielles.”

Autres articles