Peyrissas : pas de hausse d’impôts cette année contre trois demi-journées citoyennes

Peyrissas, une petite commune de Haute-Garonne, a trouvé le moyen d’échapper aux hausses d’impôts locaux rendues pourtant quasi-inévitables suite à la diminution des concours financiers de l’Etat. Dimanche 15 juin, la plupart des 90 habitants ont participé à leur première demi-journée citoyenne sur les trois qu’a prévu l’équipe municipale (qui avait émis l’idée pendant la campagne électorale). Au menu : nettoyage du cimetière et des locaux communaux, balayage des rues. Outre l’économie réalisée, l’initiative permet « aux différentes générations de travailler ensemble et de se connaître. C’est un moment de convivialité », affirme Guy Loubeyre, le maire sans étiquette, qui a offert apéritif et grillades une fois le travail effectué.

Autres articles

3 Commentaires

  • Philippe Aucazou , 18 Juin 2014 à 8:25 @ 8 h 25 min
  • Creuxduloup , 18 Juin 2014 à 13:53 @ 13 h 53 min

    Les bénéficiaires du RSA sont-ils les premiers à se porter volontaires ?

  • Goupille , 19 Juin 2014 à 10:09 @ 10 h 09 min

    Bravo. C’est très bien.
    Malheureusement pas adaptable à tous les villages : il y faut la situation géographique, la mentalité de la population et la volonté politique des élus.

    Essayé de suggérer la même chose dans mon bled, il y a longtemps : bide intégral. Œil de poisson mort du Conseil…
    Le Tourangeau ne se soulève jamais le derrière, surtout pas pour du collectif. A moins que la préfectorale franc-mac ne lui impose l’intercommunalité.
    Et alors là… Pieds et poings liés, il rouscaille. Mais paie.

    Jusqu’au jour où, divine surprise, ceux qui votent aux Européennes le font à 38% pour le FN.
    Encore l’illusion du confort de la démission, peut-être : tout, mais ne pas se prendre en charge soi-même.
    Attendre que d’autres résolvent les problèmes.
    Et se rêver héritier dépeceur doré sur tranche d’un passé royal glorieux.
    Vaguement.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen