500 000 euros

500 000 euros, c’est le montant de l’économie qu’espère réaliser l’UMP en organisant le vote du prochain congrès, en novembre, “avec des bulletins papiers et non par vote électronique”, a expliqué lundi Dominique Dord, le trésorier de la formation politique. “Le parti a également décidé de ne pas organiser d’université d’été en 2012, les dernières à Marseille ayant coûté entre 3 et 4 millions d’euros” et devrait supprimer une trentaine de postes. C’est une véritable cure d’austérité qui va toucher l’UMP qui voit sa dotation publique passer de 30,5 millions d’euros à 20,5 millions d’euros. La faute aux résultats des législatives et au non-respect de la loi exigeant la parité à ces élections. La formation peut toutefois compter sur 18 autres millions “provenant pour moitié de la cotisation des militants (le nombre a été arrêté fin juin 2012 à 268 000)”, pour moitié de “dons”.

Articles liés