Église de Gesté : l’association ira en cassation !

Comme annoncé dans notre précédent article sur l’affaire de l’église de Gesté, l’association Mémoire Vivante du Patrimoine Gestois qui bataille depuis 2007 pour la conservation de l’église de Gesté (voir nos précédents articles) a décidé de se pourvoir en cassation suite au refus de son référé par le tribunal. Nous reproduisons ci-dessous son communiqué qui nous permet d’en apprendre davantage sur l’affaire :

“L’association a été déboutée pour le référé suspension du 8 juillet 2013.

Réunie en assemblée générale extraordinaire lundi 15 juillet, les membres de l’association ont décidé à l’unanimité de déposer un recours devant le conseil d’état. C’est une démarche dans la continuité du combat qu’elle mène depuis 2007 contre les destructeurs. Contrairement à ce que l’on veut faire croire, seulement une petite partie de l’édifice a été démolie : moins de 20% en volume et surface. Ce début de démolition laisse apercevoir le filet de protection posé en 1995. A part les fientes de pigeons et autres volatiles, aucune pierre n’est tombée de la voûte ! C’est très surprenant pour une église que le maire dit en ruines.

Ce pourvoi est aussi une suite logique et morale pour nos soutiens locaux, nationaux et internationaux qui ne veulent pas que la triste affaire de Gesté fasse jurisprudence car ce serait un drame pour le patrimoine national et pour ceux qui se battent pour le conserver.

Une grande manifestation nationale pourrait être organisée dans ce sens à Gesté.

L’association s’interroge également sur le financement de ce projet et l’utilisation de l’argent public pour la construction d’un lieu de culte, ce qui est contraire à la loi de 1905. Quoi que l’on en dise, malgré les mots employés : déconstruction, restructuration, non désacralisation, la commune construit bien un lieu de culte neuf !

Il est anormal d’avoir entamé la destruction de l’église sans connaître le coût réel du projet communal. Il est bon de rappeler que le budget municipal qui peut être utilisé est de 1 350 000€  (prix 2007) pour les différentes études d’architectes, sondages, démolitions, reconstruction, conservation de la crypte et du clocher ainsi que les aménagement extérieur, ce qui est utopique ! Une rallonge a déjà été votée, faute à l’amiante !”

Précédents articles

Photo : Nouvel Arbitre

Autres articles

13 Commentaires

  • Yaki , 18 Juil 2013 à 7:10 @ 7 h 10 min

    On detruit une église pour en construire une autre. Ce n’est pas une attaque anticatholique. Après, que le style de la nouvelle construction ne plaise pas, ….

  • Sympathisant , 18 Juil 2013 à 9:50 @ 9 h 50 min

    Comme le budget ne suffira pas pour la reconstruction, on va peut-être finir par construire une mosquée, avec de l’argent républicain et de l’argent saoudien ou qatari. Restructuration de l’offre, face à une demande qui évolue.

    Comme le disait mieux que moi le docteur Knock, chacune de ces lumières qui s’allument est un client qui ne sait pas encore qu’il est un client.

    Longue vie au Frankistan libre, socialiste, et démocratique !

  • fleurdenavet78 , 18 Juil 2013 à 11:08 @ 11 h 08 min

    Vous savez comme moi, Marie-France, qu’actuellement, c’est mieux d’être musulmans que catholiques, l’argent public aide à leur donner tout ce qu’ils veulent et plus encore……

  • Papé , 18 Juil 2013 à 11:14 @ 11 h 14 min

    Si je comprends bien , il y aurait de l’argent pour construire une nouvelle église
    mais il n’y en aurait pas pour restaurer l’ancienne ?
    Bizare , je vous assure ,mon cher cousin ,que vous avez dis bizare …

  • JACKY4546 , 18 Juil 2013 à 11:16 @ 11 h 16 min

    Combien de temps allons-nous nous laisser emmerder par toute cette vermine ?
    Qui va se décider à organiser et déclencher la révolution ?
    Aux armes citoyens !

  • YARTALAM , 18 Juil 2013 à 16:45 @ 16 h 45 min

    Budget communal 1 350 000€ seulement pour décider de détruire l’église de Gesté ? Cela ne pouvait pas être employé pour la réparer ? Je ne suis ni architecte, ni entrepreneur en maçonnerie, mais c’est, tout de même, une somme importante.

Les commentaires sont fermés.