Sommes-nous encore prêts à mourir pour la France ? (Dénis Cieslik)

Sommes-nous encore prêts à mourir pour la France ? (Dénis Cieslik)

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Robert Jordan , 18 août 2022 @ 9 h 09 min

    Ce qui est évident c’est que nos politiques ont tout fait pour casser le sentiment patriotique des français.
    Personnellement, j’ai combattu dans cette armée, et plusieurs fois exposé à la mort. Tant que nous aurons des dirigeants du calibre de Sakosy, Hollande et le pire Macron, non seulement j’interdirais à mes enfants et petits enfants de risquer leur peau pour eux, mais je les ferai déserter en cas de conflit.
    Prenant le cas de la guerre d’Ukraine, que faisons nous dans cette galère ? L’OTAN est une organisation américaine et ne ne veux pas que mes enfants meurent pour elle.
    Il y a suffisamment de gens venant d’ailleurs (les maliens par exemple) qui pourraient former une division pour défendre leurs droits en France.
    Je suis Patriote et je changerai de point de vue si les choses se normalisent et que nous retournions dans une France française.

  • Nicole Lereg , 18 août 2022 @ 16 h 25 min

    Bien R.JOrdan, vous avez tout dit. 14/18 fut le grand sacrifice d’une France Rurale, 39/45, le sacrifice de 100.000, soldats en uniforme et la débâcle des citadins gouvernement en tête, avec heureusement, un grand Bonhomme qui a redonné un peut d’honneur à notre pays. Depuis, le déclin et comme vous dites aucune motivation pour ceux qui viennent avec la Covid, de nous prouver leur degré d’impopularité. En plus envoyer mes enfants se faire tuer pour une van der Leyen ? Ah que non !
    “Quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir” Rivarol.

  • Dupin , 18 août 2022 @ 16 h 55 min

    Oui, surtout si on envoie d’abord, comme au Mali, tous les ressortissants Maliens de France, défendre leur pays des attaques Djihadistes, au lieu d’expédier inutilement nos militaires au casse pipe, pour défendre des Branleurs, infoutus de se battre pour leur peuple !!! Nos Militaires auraient été bien plus utiles à nettoyer nos Banlieues qui se la Niquent à la Kalachnikov, que d’aller se faire tuer par des Lâches Maliens à veste réversible, selon le sens du vent Daechien !!! S’ils veulent la Charia, qu’ils retournent chez eux, on ne les retient pas !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.