VIDÉOS | Emmanuel Macron qualifie d’illettrés les salariés de GAD…

On connaissait déjà les sans-dents de Hollande, voici que Emmanuel Macron qualifie les salariés de GAD d’illettrés :

Inutile de préciser que les salariés ont été choqués :

Les propos d’Emmanuel Macron sur les “illettrées” de Gad sont “inadmissibles”, a dénoncé la députée UMP Laure de La Raudière mercredi à l’Assemblée nationale. En lui répondant, le ministre de l’Economie a formulé ses “excuses les plus plates à l’égard des salariés que j’ai pu blesser, que j’ai blessés” :

De son côté, le député UMP des Côtes-d’Armor, Marc le Fur, s’est dit “scandalisé”, dénonçant une “vision caricaturale, parisienne” et “boboïsée”. L’élu réclame ni plus ni moins la “démission” du ministre de l’Economie :

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ranguin , 17 septembre 2014 @ 13 h 38 min

    Encore une “connerie” de plus.
    Décidément, ce gouvernement sait choisir ses ministres.

  • marie france , 17 septembre 2014 @ 15 h 21 min

    pour ces “gens la” qu’ils soient de droite ou de gauche comme ce sieur ,nous les”petits” les “sans dents “ils n’ont même pas de compassion,ils ne le disent pas par méchanceté ,non ,par ignorance de ce que nous sommes ,des êtres qui aimons ,qui travaillons ,qui se sacrifient pour leurs enfants ,qui peinons,avec ou sans bagage intellectuel,nous essayons de vivre correctement te eux ces nantis qui ne nous voient pas,nous entendent que pour les élections,nous “jettent “des miettes,40 euros pour les retraités et encore que pour les petits petits ils nous “jettent” des promesses pour un avenir encore lointain pour avoir bonne conscience envers nous les gueux !!et on a tué le ROI !!pour &avoir une république qui nous dédaigne !!!

  • Droal , 17 septembre 2014 @ 20 h 52 min

    Avoir un complexe de supériorité est un manque de simplicité. Il s’est excusé. C’est vraisemblablement un romantique français: “Il faut économiser le mépris, parce qu’il y a beaucoup de nécessiteux” affirma Chateaubriand.

    Les pauvres et les misérables n’ont pas beaucoup de consolations. Peut-être faudrait-il les ménager?
    Un peu plus.

  • Guillaume , 17 septembre 2014 @ 21 h 27 min

    Loin de moi l’idée de défendre ce gouvernement, mais toute personne honnête qui cotoie la population française aujourd’hui ne peut que constater malheureusement que ses propos sont vrais.

    L’illétrisme, c’est une réalité. Etant enseignant, en post-bac, je le constate depuis 7 ans. La plupart des étudiants maîtrisent fort mal langue française, et ne comprennent pas ce qu’ils lisent. Ceux qui ont déjà corrigé une copie d’examen national le savent.
    Dans mon domaine du droit, ne pas comprendre parfaitement le texte de loi, c’est faire une erreur à coup sûr de réflexion et de raisonnement.

    Ce n’est pas parce qu’ils savent lire un texte qu’ils le comprennent. Le ministre de l’économie a raison. Et les députés UMP sont hypocrites, en particulier Marc Le Fur réclamant la démission du ministre, on l’a connu plus inspiré. Dans son intervention de ce matin, Emmanuel Macron voulait au contraire souligner la difficulté particulière pour ces catégories de salariés.
    C’est lui faire un procès injuste, sur ce point là.

  • patrick Canonges , 17 septembre 2014 @ 21 h 43 min

    Qu’en est-il des faits ? En décembre 2013, Europe 1 précisait que le taux d’illettrisme avoisinait les 20% chez les salariés des abattoirs Gad, un chiffre confirmé à Europe 1 mercredi par des sources syndicales. Or ce taux s’établit à 9,5% au niveau national, selon les chiffres de l’Insee datant de 2010. Le taux d’illettrisme est donc deux fois supérieur chez les employés des abattoirs, et cela s’explique : toujours selon l’Insee, l’illettrisme est plus important dans les zones rurales et augmente avec l’âge. Or la moyenne d’âge des employés Gad est de 42 ans, avec un parcours scolaire souvent raccourci.
    Conscient de ce problème d’illettrisme, les abattoirs Gad se sont penchés sur le sujet dès 2010 en proposant à leurs salariés volontaires une formation “Maîtrise des savoirs fondamentaux”. Pendant quatre mois et demi, les salariés intéressés participent tous les mercredis à cette formation prodiguée par l’Arep, l’organisme de formation continue du Pays de Ploërmel, comme le racontait Ouest France en avril 2014.
    En fait, les 20% d’illétrés de Gad sont victimes d’un double phénomène:
    – la débâcle de l’Educastration nationale depuis 40 ans
    – la déshérence des territoires ruraux depuis ces mêmes 40 ans.
    Au fait savez-vous que la Seine Saint Denis est le 18ème département le plus riche sur les 96 de métropole. Et encore, l’économie souterraine n’est pas comptée. Etonnant non?

  • margouilla , 17 septembre 2014 @ 23 h 23 min

    mais d’ou les prends t il ces ministres ,dans un sac de crabes ! que des grand NULS !!

  • ampelius , 18 septembre 2014 @ 7 h 30 min

    D’accord avec Guillaume, c’est un mauvais procès que l’on fait à Macron, la question est : certains de ces employés sont-ils ou non illettrés et peut-on encore le dire? Tous ceux qui sont indignés sont des tartuffes et des hypocrites surtout les politiciens qui ne veulent pas voir et pas nommer la ruine de l’Education nationale( aidée par la télé et autres médias ) qui en fabrique ,des illettrés et à tour de bras! L’exaltation mystique et affective du peuple est une figure de rhétorique à laquelle n’échappent pas semble-t-il nombre de lecteurs de NdF.En tout état de cause Macron s’inquiétait qu’il fussent illettrés pour leur reconversion. Le reste est littérature sentimentalo-cocardière!

Les commentaires sont clôturés.