Au cœur du Synode : 16 octobre 2014 / Mgr Anatrella : « Deux personnes de même sexe ne forment pas un couple, c’est simplement une relation »

À deux jours de la fin du Synode sur la famille, écoutez cet entretien avec un expert invité au synode, Mgr Tony Anatrella, consulteur au Conseil pontifical pour la famille :

Autres articles

13 Commentaires

  • Charles , 17 octobre 2014 @ 21 h 35 min

    Pour former un “couple” il faut pouvoir “s’accoupler”.

    Il se trouve que 2 hommes ne peuvent s’accoupler ensemble.
    L’un des deux peut sodomiser l’autre, mais ce ne sera pas un “accouplement”.

    Idem,pour 2 femmes qui ne peuvent s’accoupler ensemble.
    Même si l’une des deux porte un harnais nanti d’un godemiché électronique
    avec éjaculateur intégré, ce ne sera toujours pas un “accouplement”.

    Il faut donc parler de “non couple” et non pas de “couple”.

    Langage critique et critique du langage.

    Les mots sont des outils qu’il faut choisir avec discernement,
    en évitant ceux utilisés par nos ennemis.

  • V_Parlier , 17 octobre 2014 @ 22 h 07 min

    Honnêtement je pense qu’au point où on en est, les ecclésiastiques feraient mieux de ne plus parler du tout de ce sujet. Si çà continue, à force d’arrondir les angles pour se faire bien voir de tout le monde tout en passant le message, ils finiront par faire de la publicité LGBT aux fidèles dans deux ans. Pour expliquer que les pêcheurs sont tous accueillis (mais sans dire que c’est pour se repentir), l’expression “Etat de péché” devient: “situation… euh… irrégulière”. Or, de toute façon les fidèles savent que ce n’est pas un vrai mariage, et ceux qui ne savent pas ne sauront jamais. Qu’ils arrêtent donc de les embrouiller, ce sera mieux.

    Le sujet beaucoup plus grave reste avant tout l’endoctrinement pervers des enfants. Ca c’est carrément plus grave! (Et là, brève allusion à peine perceptible sacrée langue de bois).

    Ah, si toute cet art de la diplomatie et cette “mesure” pouvaient être utilisées là où elles seraient utiles, par exemple pour apprendre à leurs copains uniates (rattachés à Rome, rappelons le) à surveiller leurs fréquentations peu “ouvertes sur les autres” et peu enclines à l’accueil et à la paix (toujours un de leurs prêtres bien en vue dans ce genre de “fêtes”, une parmi tant d’autres: http://www.youtube.com/watch?v=2O5ny9OS6v0 . Et quand il ne s’agit pas d’un discours en personne: http://www.youtube.com/watch?v=C5EXdbzIDEk ! Si vous n’en regardez qu’une, choisissez celle-là! J’aimerais avoir le feedback du Pape là-dessus). Alors, il faudrait savoir un peu si le but de l’Eglise est aussi de faire de la politique du double standard, comme nos gouvernants, ou si un jour il nous parleront de Dieu, de la Foi, et de l’Evangile sans y peser chaque mot pendant 3 minutes.

  • Goupille , 18 octobre 2014 @ 0 h 28 min

    Eh bien, attendons le texte définitif.

    Interview réconfortante : l’Eglise de Dieu tient bon et se bat sans ambiguïté contre l’Eglise de Satan.
    Il y en a qui ne vont pas être contents… Golias et Témoignage Chrétien, s’il existe encore, vont tempêter. La Vie-Le Monde-Bergé va temporiser. Les autres vont se déchaîner et toutes les sottises vont refleurir.
    Déjà entendu il y a quelques jours, que l’Eglise était responsable d’Ebola puisque le Pape avait interdit le préservatif en Afrique… Aucun rapport, évidemment. Mais les journalistes actuels n’en sont pas à cela près.

    Après tout, dans ces colonnes mêmes, certain l’a accusée d’être responsable du génocide rwandais. C’est dire…

  • eric-p , 18 octobre 2014 @ 3 h 39 min

    Ben c’est déjà le cas ! Le pape a rendu hommage aux qualités intrinsèques des
    homosexuels !
    Comme si c’était le rôle du pape de distinguer un groupe d’individus aux dépens des autres…
    À ce compte là, il pourrait aussi rendre hommage aux proxénètes,aux prostituées,
    aux divorcés remariés (c’est déjà fait),aux voleurs,aux assassins (seulement les reprentis, hein !), les violeurs,etc,etc….

    On dit qu’il existe un lobby gay au sein même du Vatican, ce qui est totalement anormal,des prêtres qui suivent paraît-il une cure de psychanalyse pour lutter contre leurs penchants homosexcuels,etc…

    Le schisme n’est pas loin…

    Il y a un réel problème avec ce pape. Certains cardinaux ont d’ailleurs parlé de trahison…

  • eric-p , 18 octobre 2014 @ 3 h 46 min

    Tout à fait.
    Certains illuminés (des socialos pour la plupart) voulaient traîner le pape devant le TPI !!!
    On croit rêver…

    En fait, s’ils analysaient correctement la situation(je sais, c’est trop leur demander), ce serait plutôt l’ensemble des dirigeants politiques occidentaux qu’il faudrait traîner devant le TPI….

    En effet,les hommes qui vont voir les prostituées avec un préservatif ne sont pas nécessairement protégés du SIDA.

    Pourquoi ?Parce que les prostituées leur propose du sexe oral pas forcément
    protégé (Les mecs se trouvent dans une situation d’abolition partielle du discernement…).
    Evidemment, on ne parle pas de tout ça dans tous les “bons conseils” issus
    de la laïcité-providence…

  • eric-p , 18 octobre 2014 @ 3 h 48 min

    Enfin on sait jamais; le pape actuel serait encore capable d’obéir aux injonctions des laïcs et demander aux fidèles de mettre des préservatifs…

    Il est capable de tout…

  • creuxduloup , 18 octobre 2014 @ 10 h 58 min

    Attendons de savoir ce qu’il a dit EXACTEMENT .!

Les commentaires sont fermés.