La GPA ou l’enfant considéré comme une vulgaire commande Amazon

Le Salon Beige publie ce témoignage effrayant :

(Un) ami connaît deux hommes homosexuels à Paris qui ont voulu avoir des enfants par GPA. Ils ont choisi la donatrice d’ovules sur un catalogue de femmes sud-africaines où on voit leur visage et leurs qualités physiques. La mère porteuse était en Inde. Mais une fois les jumeaux nés (les hommes avaient commandé des jumeaux), cet été, le test de paternité requis par (le pays dont l’un des hommes ressortissant) s’est avéré négatif – suite à une bavure dans le laboratoire, sans doute, on a choisi les mauvais spermatozoïdes. Par conséquent les hommes ont refusé de prendre livraison des jumeaux dont la mère porteuse ne veut pas non plus. Les enfants nés sur commande sont donc abandonnés comme un achat dont on ne veut plus. L’homme qui a raconté cette histoire a dit vaguement qu’ils étaient en train de chercher un orphelinat pour eux en Inde… mais qu’ils sont aussi en train d’exiger un remboursement auprès de l’agence. Pour eux, au moins, tout est bien qui finit bien – ils viennent de passer leur deuxième commande, un petit garçon cette fois, qui est déjà implanté dans l’utérus d’un autre mère porteuse.

Parfois, le pire est encore à venir.

Autres articles

18 Commentaires

  • Criliguria , 17 Oct 2014 à 9:48 @ 9 h 48 min

    Pendant un moment, je me suis crue sur le Gorafi, mais non…..

    C’est à vomir !

  • fleurdenavet , 17 Oct 2014 à 11:52 @ 11 h 52 min

    cela existe depuis longtemps aux USA, ils peuvent choisir leurs enfants sur catalogue. Une enquête avait révélé que dans un temps relativement proche, ces enfants auront une grande chance de coucher avec leur père, leur mère, leurs frères ou soeurs etc…..

  • Austerlitz1805 , 17 Oct 2014 à 15:32 @ 15 h 32 min

    Quelle honte !!
    c’est totalement monstrueux
    On devrait imposer à Taubira, Hidalgo et aux LGTB aux deux neurones, d’adopter ces bébés rejetés par ce commerce inhumain développé pour ces homosexuels dont la santé morale relève plutôt de la psychiatrie!

  • eric-p , 17 Oct 2014 à 20:01 @ 20 h 01 min

    Pendant ce temps, AUCUN homme politique ne prévoit de sanction pénale pour toute personne effectuant une GPA.

    Bien sûr, TOUS LES HOMMES POlITIQUES, main sur le coeur, promettent que
    JAMAIS Ô GRAND JAMAIS la GPA ne sera légalisé en France s’ils sont élus…

    On prendrait pas les français pour des cons là ?

  • Goupille , 18 Oct 2014 à 1:14 @ 1 h 14 min

    Mais c’est normal : ce sont des fiottes capricieuses, comme j’en ai croisé des wagons dans le monde du thiââââtre, qui ont des vapeurs, et des tocades, et des détestations, et des mal-à-l’âme, et des mal-au-ventre.

    Et on voudrait que ces choses versatiles soient parents…
    Et pères, de surcroît…

    Big business en perspective : les officines de GPA, les psys et les sexologues. Jobs assurés sur trente ans. Minimum.

  • POTIMA , 18 Oct 2014 à 10:26 @ 10 h 26 min

    Et quand je pense que les Taubira, Belkacem et autres de même acabit, se sont déjà reproduites, j’ai envie de vomir …

  • micaelli , 18 Oct 2014 à 13:13 @ 13 h 13 min

    Pour moi , il y a longtemps que les U.S.A. sont au premier rang de la perversité
    et de l’immoralité mondiale …….

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen