Une infirmière italienne accusée d’avoir euthanasié 38 patients qu’elle trouvait “ennuyeux”

Daniela Poggiali a été arrêtée le week-end dernier en Italie. Cet infirmière de 42 ans est accusée d’avoir empoisonné 38 de ses patients, parce qu’elle les trouvait “ennuyeux” :

Autres articles

6 Commentaires

  • Elégant , 17 Oct 2014 à 8:48 @ 8 h 48 min

    “La direction de l’hôpital fait, très vite, le lien avec 37 autres morts suspectes…”

    Magnifique commentaire d’un médiocre patenté.

  • eric-p , 17 Oct 2014 à 20:07 @ 20 h 07 min

    Le problème est que c’est également arrivé en France et que l’infirmière s’est réfugiée
    derrière le rideau de fumée idéologique de “l’euthanasie compassionnelle”.
    Cette infirmière française qui avait pourtant avoué des dizaines d’euthanasies,
    a fait l’objet d’une complaisance exceptionnelle de la “justice française” qui n’en a retenu
    que quelques unes.

    Ce genre de “dérapage hospitalier” est en réalité sans doute très courant mais les affaires
    sont très souvent étouffées…

  • Guy Marquais , 18 Oct 2014 à 7:47 @ 7 h 47 min

    C’est décidé, en cas de nécessité je vais rédiger sur papier déposé chez notaire, ma volonté d’être admis dans une clinique !!!
    Celle qui s’amuserait à m’euthanasier n’est pas encore née….et pourtant je suis certainement ennuyeux…très ennuyeux !

  • champar , 18 Oct 2014 à 11:52 @ 11 h 52 min

    A partir du moment où on demande aux “médecins” de tuer les patients je ne vois pas pourquoi les “infirmières” ne s’y mettraient pas aussi !

  • champar , 18 Oct 2014 à 11:56 @ 11 h 56 min

    Le problème c’est que si vous êtres assassiné contre votre volonté il vous sera difficile de faire un recours …
    C’est tout la confiance dans le corps médical qui est en cause, ai-je affaire à un tueur ou à un vrai soignant ?

  • micaelli , 18 Oct 2014 à 13:39 @ 13 h 39 min

    L’ U.E. n’est vraiment pas à la hauteur …… :
    il fallait décorer cette infirmière de la Légion d’Horreur et l’affecter à l’infirmerie
    de l’assemblée nationale ou du sénat ……

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen