Bruno Gollnisch suite aux attaques terroristes de Paris : Il faut “insuffler l’amour de la France”

Articles liés

10Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ras le bol , 17 novembre 2015 @ 13 h 21 min
  • ras le bol , 17 novembre 2015 @ 13 h 29 min

    Un gaulois en colère !!

  • ras le bol , 17 novembre 2015 @ 13 h 29 min
  • Marino , 17 novembre 2015 @ 14 h 52 min

    Bruno Gollnisch dévoile les raisons profondes de la situation actuelle.

    .Pour lui, tout était prévisible.

    – Toujours aussi éloquent Mr Gollnisch , c’est un plaisir de l’écouter ,
    intelligent , juste et pacifique , exactement comme il faut être .

    Il aurait pu faire un bon gouvernant , nous n’aurions pas eu tous
    ces problèmes….la France serait debout !

  • peripathos , 17 novembre 2015 @ 22 h 25 min

    Il est bien “brave” et bien “gentil” ce Gollnisch

    comment compte t-il “insuffler” l’amour de la fronce a tout les misilmans et les zyvas des cités islamiques ? En leur soufflant dans les bronches ?
    Il est en plein trip !

    Je commence à comprendre comment il accepte depuis des années de jouer les potiches au fn avec une équipe marine lp -philipot qui l’a mis au placard et d’avaler des couleuvres en permanence .

  • pauledesbaux , 18 novembre 2015 @ 8 h 40 min

    Tous les français et surtout tous les politiques devraient avoir comme livre de chevet l’ouvrage GUERRE A L OCCIDENT GUERRE EN OCCIDENT du lieutenent colonel JEAN FRANCOIS CERISIER aux Editions de RIPOSTE LAIQUE tous comprendraient que effectivement ces actes de barbaries (présents et à venir) étaient prévisibles GOUVERNER C EST PREVOIR n’est-ce-pas celui qui en est incapable doit RESTER CHEZ LUI AVEC BOBONE mais pas prétendre à la MAGISTRATURE SUPREME

  • Marquais , 18 novembre 2015 @ 8 h 52 min

    Monsieur Péridural vous avez quelques raisons de juger ainsi M. Collnisch, cependant je peut vous éclairer en vous disant que j’ai connu , des muses et des arabes qui en étaient arrivés à aimer la France. Qu’ils étaient fiers de se fondre dans la “Mère-Patrie”de l’époque.
    En Algérie, en Mauritanie je vous assure que j’en ai connu, fiers des relations de plus en plus naturelles qui s’établissaient avec les “Français de souche” de l’époque.
    Cherchez plutôt qui a détruit tout espoir de fusion fraternelle…cherchez!

Les commentaires sont clôturés.