Affaire Depardieu : Copé dénonce « un matraquage fiscal »

Interrogé lundi matin sur i-Télé, Jean-François Copé est revenu sur l’exil fiscal de Gérard Depardieu. “Ce que je regrette surtout”, a déclaré le président de l’UMP, “c’est de voir comment le gouvernement socialiste est en train de mettre notre pays par terre, ce matraquage fiscal qui touche tous les Français”. Jean-François Copé estime que “cette manière de piétiner les talents, les artistes, les créateurs, les chercheurs, les entrepreneurs” est “une folie”.

Cette affaire a provoqué de nombreuses réactions à droite en soutien à l’acteur français. Le président de la Commission des finances de l’Assemblée, le député UMP Gilles Carrez comprend la colère de l’acteur français et s’inquiète “des centaines, des milliers (de Français, ndlr) qui sont en train de partir ou d’organiser leur départ”. “On a intérêt à garder nos riches”, a-t-il ajouté au micro de France Info.

Sur Twitter, c’est Eric Woerth qui ne s’est pas privé de fustiger le gouvernement. “Quand le gouvernement de votre pays vous insulte et donne des leçons de morale à la petite semaine on peut comprendre Depardieu”, a écrit l’ancien ministre du Budget.

Dans une lettre ouverte au Premier ministre publiée dimanche, Gérard Depardieu avait déclaré : Je pars parce que vous considérez que le succès, la création, le talent, en fait, la différence, doivent être sanctionnés (…) Je pars, après avoir payé, en 2012, 85% d’impôt sur mes revenus”(…). Je n’ai jamais tué personne, je ne pense pas avoir démérité, j’ai payé 145 millions d’euros d’impôts en quarante-cinq ans, je fais travailler 80 personnes dans des entreprises qui ont été créées pour eux et qui sont gérées par eux. Je ne suis ni à plaindre ni à vanter, mais je refuse le mot “minable”. Qui êtes-vous pour me juger ainsi, je vous le demande monsieur Ayrault, Premier ministre de monsieur Hollande, je vous le demande, qui êtes-vous? Malgré mes excès, mon appétit et mon amour de la vie, je suis un être libre, Monsieur, et je vais rester poli.”

Articles liés

26Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • lapotre , 17 décembre 2012 @ 20 h 53 min

    Oui, vive le Roi que DIeu nous enverra pour nous libérer de ces régimes qui détestent les Français et la France. Oui, c’est dans les gènes de la république de haïr les riches et de dresser les Français les uns contre les autres. Le gouvernement actuel ne cache plus sa haine de l’ Eglise catholique et ne reculera devant aucune mesure pour persécuter les chrétiens. La persécution de l’ Eglise et des catholiques, c’est aussi dans les gènes de la république. Mais, Dieu nous enverra un Roi qui mettra toute cette clique dehors.

  • Rossarie , 17 décembre 2012 @ 21 h 55 min

    Faux la loi rectificative de 2012 a été voté cette été par le nvx gouvernement.
    Avec effet immédiat!!!!!!

  • ranguin , 18 décembre 2012 @ 7 h 37 min

    Où est-il ?
    Nous ne sommes même pas bon à élever nos gosses comment voulez-vous que l’on puisse voter correctement ?
    Les pauvres se laissent attirer par le “miroir aux alouettes” (privatisation, prendre au riches pour donner aux pauvres) et les classes moyennes croient encore au “petit Jesus soviétique (même les Russes n’y croient plus). Résultat des courses : les pauvres n’ont rien et les classes moyennes ne cessent de payer pour un gouvernement qui s’engraisse sur leur dos.
    Je crois aussi qu’il faudra revenir à l’ancien régime en faisant fi des rêves idéologiques de 1789. Il est faut de croire que les hommes sont égaux en tout.

  • Jacques , 18 décembre 2012 @ 7 h 50 min

    On veut tuer la poule aux oeufs d’or.

    Je ne suis pas Depardieu, mais.
    J’aime mon pays, mais.
    Je suis loin, très loin de gagner des centaines de milliers d’euros, mais.
    J’ai eu la chance d’aller à l’école. J’ai eu la chance de vouloir étudier. J’ai passé des examens et des concours. J’ai réussi ces examens et ces concours. J’ai beaucoup travaillé et je continue. J’ai une retraite française et je suis consultant pour des organisations internationales. C’est-à-dire que, en plus de ma retraite, je gagne de l’argent qui m’est payé par ces organisations internationales mais qui est payé en France. Je paye donc tous mes impôts en France et je suis content de les payer parce que c’est normal. D’une certaine façon je rembourse la chance que j’ai eue de pouvoir, de vouloir étudier, et sans couter quoi que ce soit à mes parents. Mais je trouve que je commence à en payer beaucoup, des impôts. Si le gouvernement continue à les augmenter, je vais arrêter de travailler. Je vivrai sur ma retraite seule. Mes impôts vont beaucoup diminuer, ce sera tant pis pour vous qui attendez mes impôts pour vivre. Mon train de vie va beaucoup, beaucoup, diminuer et ce sera tant pis pour vous que je fais travailler (artisans, commerçants, etc). Et, le pire de tout, c’est que cela ne donnera pas de travail à un autre Français, je connais déjà celui qui pourrait devenir mon remplaçant, ce sera un Américain !!

  • Jacques , 18 décembre 2012 @ 8 h 06 min

    Merci d’avoir retabli la verite

  • captier , 18 décembre 2012 @ 9 h 11 min

    eh bien moi pareil,ma retraite a augmentée de 6euros,je viens de payer pour la première
    fois,un impôt de 9Oeuros,et à payer dans les 15jours,et personne ne veut me recevoir pour
    m’expliquer le pourquoi du comment,c’est insupportable ce mèpris.

  • Francois Desvignes , 18 décembre 2012 @ 9 h 17 min

    Tout ce qui concourt :

    – à la ruine
    – au discrédit
    – et à la honte de la république

    concourt à notre libération.

    Avec ou sans Copé ou n’importe quel autre républicain.

Les commentaires sont clôturés.