Bruno Roger-Petit espère un président qui s’appellera Mohamed avant la fin du siècle et souhaite l’extinction démographique des Français de souche !

Dans L’Obs, Bruno Roger-Petit s’en prend à Eric Zemmour, qu’il juge “stupide”, et écrit :

Oui, la France va changer, comme elle a toujours changé. Oui, les Français de culture musulmane vont rester, ne partiront plus, et ne seront jamais déportés. Oui, les cultures vont se mélanger, comme elles l’ont toujours fait depuis l’Antiquité sur ce territoire que l’on nomme France, d’ailleurs, cela a déjà commencé.

Oui, les adeptes du zemmourisme finiront pas s’éteindre, démographiquement donc politiquement remplacés par des citoyens français plus ouverts, en prise avec la mondialisation et les formidables opportunités qu’elle offre, et qui n’auront pas peur.

Oui, ce que disait François Mitterrand en 1987 va se réaliser :

“Les Français qui viendront après moi, fiers quand même de ce qu’ont été ceux d’avant, considèrent que ceux d’après, ceux du siècle prochain seront plus forts, seront plus riches de culture, seront des Français plus proches de l’universel et donc de la compréhension des affaires du monde, s’ils savent admettre et comprendre les autres cultures pour en faire aussi leur propre culture.”

Oui, il y aura un jour, avant la fin de ce siècle, un président de la République française dont le prénom sera Mohammed, ou Ahmed, ou Norredine. C’est une perspective formidable, parce qu’au regard de l’histoire, et contrairement à ce que raconte la fable zemmourienne, ce sera authentiquement français.

Le journaliste de gauche ne constate pas le Grand remplacement, il le prône. Qu’il ne pense pas que nous, Français de souche, nous laisserons faire et le laisserons faire…

Autres articles

69 Commentaires

  • Pascal , 17 Déc 2014 à 13:44 @ 13 h 44 min

    Ça a le mérite de la clarté !

  • ranguin , 17 Déc 2014 à 13:57 @ 13 h 57 min

    Il sera peut-être le premier à partir. Tours très courageux ces zozos là.

  • Valtiel , 17 Déc 2014 à 13:57 @ 13 h 57 min

    Ce n’est pas normal que nous qui prônons la défense de notre patrie et la survie de son peuple, soyons traités de racistes, xénophobes et j’en passe tandis qu’une raclure prônant le grand remplacement, s’en félicitant, puisse s’exprimer en toute impunité…

  • hermeneias , 17 Déc 2014 à 14:06 @ 14 h 06 min

    Monsieur petit oui-oui a dit

    “oui-oui” je veux que roger-petit disparaisse car je me hais moi-même , j’ai honte d’exister , honte de moi , de mes parents , de mon histoire , je suis une fin de race stérile , un ectoplasme asexué et homosexuel , et mes enfants , si j’en ai eu par hasard , avec une femelle de passage , ont honte de moi ( ils se droguent pour oublier comme moi ou bien ils pensent comme Zemmour ).

    Monsieur petit a dit oui-oui , je hais la France , l’Europe et son histoire , oui-oui je suis un traitre en même temps qu’un ignorant crasse et moisi car toutes les civilisations et cultures ne se sont pas mélangées .
    L’expérience et l’intelligence montrent de façon éclatante que certaines “cultures” sont non miscibles en théorie et en pratique de façon durable et répétitive .
    Et l’histoire de l’islam andalous et de l’empire ottoman relèvent du négationnisme et de la falsification délibérée

    Monsieur petit oui-oui ment , monsieur petit ment , monsieur petit est misilment

    Zemmour dit ce que beaucoup de français pensent et monsieur petit dhimmi se méfier de ne pas jouer les prophètes

  • hermeneias , 17 Déc 2014 à 14:08 @ 14 h 08 min

    il exprime la “pensée” officielle d’état Valtiel …..C’est “normal” voyons

  • lepitt , 17 Déc 2014 à 14:08 @ 14 h 08 min

    Nous sommes ici en présence d’un beau spécimen d’ethnomasochiste de goche en voie d’extinction…

  • FIFRE Jean-Jacques , 17 Déc 2014 à 14:18 @ 14 h 18 min

    Il l’a vu jouer où ce film, le « petit » MOHAMED débile. Depuis deux mille ans la France est la France et elle n’a pas vraiment changé sinon dans l’usage de la modernité ce qui n’a rien à voir avec la culture et les valeurs. La Chine depuis plus longtemps encore n’a pas vraiment changé. Qu’il y aille et lise un peu pour s’en rendre compte. Idem pour le Japon.
    Comment un petit journaleux de son espèce, spécialiste des rubriques sportives, ose t-il porter un jugement sur le fond de la pensée d’un des esprits les plus brillant d’aujourd’hui ?
    Ce succédané de journaliste n’est pas mauvais il n’est rien et se joue ainsi son petit quart d’heure de célébrité en bavant une bile nauséabonde.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen