Marianne lit Nouvelles de France, Yagg.com aussi

Dans un article intitulé “Comment Collard est passé du trotskisme au marinisme” paru mercredi sur Marianne2.fr, Stéphanie Marteau cite le n°2 des Nouvelles de France :

Il lui arrive de se contredire d’une semaine sur l’autre. En témoigne l’interview qu’il a accordée en décembre dernier à la revue catholique Nouvelles de France. Sous prétexte de défendre la laïcité, Marine le Pen, et Collard dans son sillage, n’ont pas de mots assez durs pour dénoncer « l’intégrisme musulman, qui viole les règles de la laïcité ». Or, voilà que l’avocat, longuement questionné sur sa foi, se lance dans une apologie de l’intégrisme catholique ! « Moi, je suis allé pour la première fois à une messe à Saint-Nicolas du Chardonnet : en voilà, des curés, s’enflamme-t-il. Ils ne doivent pas tricoter, dans leur séminaire. Parce que le sermon que j’ai entendu, c’était un vrai sermon. Eux, au moins, ils savent parler aux gens. Ils ont le fond et la forme ». Des propos qui doivent faire se retourner dans leurs cercueils Pierre Lambert et ses camarades.

Petite précision qui a son importance : Nouvelles de France est un média aconfessionnel.

La rencontre avec Me Gilbert Collard (“Qui a peur de Maître Collard ?”) signée Myriam Picard est à lire dans le n°2 de Nouvelles de France (dont il nous reste quelques exemplaires, à commander au 01 42 50 18 63 ou par courriel à [email protected]).

Ce mardi, Yagg.com, un site communautaire homosexuel citait Nouvelles de France dans un article intitulé “82 parlementaires ont signé L’‘Entente parlementaire’ contre le mariage et la parentalité pour les gays et les lesbiennes” :

La liste complète a été publiée sur le site « libéral-conservateur » Nouvelles de France, qui appelle ses lecteurs à se mobiliser pour faire signer le texte. Sur le même site, Jean-Marc Nesme précise qu’il s’agit d’une première liste, parce qu’il n’a « pas eu le temps de voir tout le monde ». L’objectif affiché est de faire pression sur l’UMP et le président de la République afin qu’ils n’incluent pas l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, ou une quelconque union civile dans le futur programme du parti pour l’élection présidentielle.

Malheureusement, son concurrent Tetu.com ne faisait pas preuve de la même déontologie journalistique en oubliant de nous citer…

A lire :
> Trois jours après Nouvelles de France, tous les confrères évoquent l’Entente parlementaire pour le droit de l’enfant à un père et une mère

Autres articles