Les centres de formations en manque d’apprentis

François Hollande détaille lundi son plan d’urgence contre le chômage qui sera notamment axé sur l’apprentissage. Actuellement, les centres d’apprentissage peinent à remplir leurs classes. Cette formation délivrée en alternance sur deux ans et pour laquelle les élèves touchent un salaire est parfois délaissée par les élèves. En Ile-de-France, ils sont 300 jeunes chaque année à déserter les CFA pour rejoindre un Bac Professionnel, qui a pourtant un taux d’insertion plus faible dans certains corps de métiers :

Objectif du plan de François Hollande, parvenir à 500 000 apprentis en 2017. Avec en ligne de mire, une alternative au décrochage scolaire. Car chaque année, 140 000 jeunes quittent l’école sans bac ou sans diplôme professionnel :

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • C.B. , 18 janvier 2016 @ 12 h 00 min

    Pour entrer dans un CFA, il faut avoir trouvé une entreprise qui accepte de vous payer pour faire vos études. Pas si facile à trouver…

  • Olivier84 , 18 janvier 2016 @ 12 h 39 min

    Elu en 2012 et un plan massif pour faire baisser les chiffres en 2016, soit 1 an avant l’élection ! Même si c’est un bon plan pourquoi alors avoir attendu le dernier moment ? Rien que pour cela c’est condamnable !

  • westie51 , 19 janvier 2016 @ 15 h 20 min

    Pourquoi, dès 2012, n’a t-il pas pris exemple sur l’Allemagne où l’apprentissage est 3 fois plus important qu’en France. Les entreprises allemandes forment leurs apprentis sur place. J’ai vu un reportage et je trouve que c’est une bonne formule. D’ailleurs, un dirigeant expliquait que les entreprises anticipaient leurs besoins en apprentis 5 ans à l’avance (soit le temps d’un quinquennat chez nous) puisqu’il faut quelques années à la formation de l’apprenti.
    C’est curieux qu’on ces incompétents de politicards de copier les mauvaises idées chez les autres (mariage pour tous, GPA… entre autres) plutôt que de copier les bonnes ?
    Qu’est-ce qu’il espère faire en 1 an ?
    Je lisais un sondage sur grosnollande justement :

    “Le plan pour l’emploi de François Hollande est-il avant tout un artifice destiné à masquer les chiffres du chômage ?”
    (41150 votants)

    Oui (39163 votants) : 95.2%

    Non (1988 votants) : 4.8%

Les commentaires sont clôturés.