Les députés de moins en moins exemplaires sur la transparence de la vie publique

Les députés de moins en moins exemplaires sur la transparence de la vie publique

La loi sur la moralisation de la vie publique était une des lois phares du début du quinquennat d’Emmanuel Macron. Moraliser et rendre plus transparente la vie publique. Les députés ont l’obligation d’envoyer chaque année leur déclaration d’intérêts à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Mais une étude menée par, le projet Arcadie, un organisme indépendant, montre que les députés ne suivent toujours pas les règles :

Autres articles

1 Commentaire

  • Charles , 18 Jan 2019 à 16:16 @ 16 h 16 min

    Nous sommes donc la farce.
    Soit 61 députés qui ont remplis leur fiche,et 516 n’ont pas remplis leur fiche,
    (pas complète, ou pas du tout).
    Les explications d’impuissance des chefs de groupe parlementaire sont nulles.
    Chaque député a au moins 2 assistants et il est très facile de leur faire faire le travail
    Idem pour l’administration qui devrait envoyer des recommandés a chaque député défaillant.
    Bref, le grand débat de Yoplait relève d’une nouvelle embrouille
    puisque il n’est même pas capable de faire appliquer la loi par ses propres députés.

Les commentaires sont fermés.