Arrêt sur images est désormais rentable

Selon Challenges du 17 février, le pure-player Arrêt sur images aurait passé la barre de la rentabilité. Le site lancé par Daniel Schneidermann vit grâce à 28 000 abonnements et aux 23 000 exemplaires écoulés de son livre Crise au Sarkozistan.

Autres articles