Les fonctionnaires de l’Assemblée nationale gagnent en moyenne 7 800 euros par mois !

Les 1 250 fonctionnaires de l’Assemblée nationale ne connaissent pas l’austérité. Avec, en moyenne, 7 800 euros brut mensuels, grâce aux primes de nuit (qui bénéficient aussi à ceux qui ne travaillent que le jour…), leur rémunération est trois fois supérieure à celle de la fonction publique. Les 24 plus hauts revenus émargent (en moyenne) à 17 500 euros par mois. Deux dépassent même 20 000 euros par mois contre 15 000 euros pour le Président de la République, 14 000 euros pour le Président de l’Assemblée et 10 000 euros pour un ministre. Le contribuable est trop bon ! Mais a-t-il seulement le choix ? La dernière fois que la Cour des comptes a été appelée pour auditer la chambre basse – c’était en 2008, “ça s’était très mal fini (puisqu’elle) avait quasiment été chassée” explique le journaliste Bruno Botella

Autres articles

78 Commentaires

  • Morny , 18 Fév 2013 à 22:11 @ 22 h 11 min

    Un commentaire aussi stupide mérite-t-il une réponse de plus de trois lignes ? Je ne le pense pas. Quoi qu’il en soit, nous ne sommes pas des citoyens américaines. N’oubliez jamais que c’est “l’Etat obèse” qui a fait la France, et non l’inverse.

  • Kuing , 18 Fév 2013 à 22:23 @ 22 h 23 min

    L’attaque ad hominem montre bien votre manque d’arguments, je comprends que vous ne puissiez dès lors aligner plus de trois lignes.
    Au fait, pourquoi des américaines ? Les Américains ne sont pas concernés, eux ?
    Oui, l’Etat est obèse, c’est ainsi quand un Etat consacre 57% du PIB (record de l’OCDE !) à la dépense publique. Oui, il faut bien que les privés payent pour les hordes de fonctionnaires assoiffés d’argent public.

  • Eric Martin , 18 Fév 2013 à 22:28 @ 22 h 28 min

    Il y a sur ce portail plus de citoyens américains ou sur le point de le devenir que vous n’imaginez…

  • Adolphe , 18 Fév 2013 à 22:34 @ 22 h 34 min

    Une fois encore, le fonctionnement intrinsèquement parasitaire de l’état républicain est mis en évidence, état républicain, c’est à dire
    Des politiciens avides de prébendes, désireux de les conserver le plus longtemps possible, et pour cela démontrant qu’ils sont indispensables et légiférant sur tout et n’importe quoi.
    Une interminable diarrhée législative qui permet de justifier les effectifs des castes de fonctionnaires telles que celle-ci.
    Une clientèle solide du “système” obtenue grâce à des niveaux de rémunération très attractifs.

    Les uns et les autres, en justifiant leur “utilité” sont coresponsables – directement (les politiques) ou indirectement (la haute fonction publique) – de la situation d’insécurité juridique que connaît le pays depuis des années, et qui n’a été qu’en s’amplifiant.
    Cette insécurité est socialement et économiquement destructrice.
    C’est donc bien une situation de prédation parasitaire du pays que nous vivons.

    Matériellement, aucune de ces personnes n’a intérêt à ce que cela cesse.
    Les réformes salutaires ne pourront être conduite qu’en allant contre la volonté de la “clientèle” du régime républicain.

  • Morny , 18 Fév 2013 à 22:40 @ 22 h 40 min

    Je ne vous attaque pas vous, je pointe du doigt la vacuité intellectuelle de votre commentaire. J’ai ajouté un “e” à “américains” par mégarde. Erreur moins dommageable que le plafonnement du salaire des fonctionnaires à 2800 € bruts que vous appelez de vos vœux…

  • Morny , 18 Fév 2013 à 22:44 @ 22 h 44 min

    Tous les cadres supérieurs n’ont pas fait une grande école. Je vous renvoie à mon commentaire précédent : comparons ce qui est comparable…

  • Maïté Lor , 18 Fév 2013 à 22:59 @ 22 h 59 min

    Les commentaires sont hallucinants.

    Je cite Morny :

    ” Il est en revanche dans l’intérêt des citoyens de maintenir dans le giron de l’État du personnel hautement qualifié qui fait quotidiennement fonctionner la grande machine parlementaire avec un certain brio”

    L’intérêt des citoyens? oui… LEQUEL?
    La grande machine parlementaire? Pourquoi est-t’elle si GRANDE?

    -En quoi est-ce un avantage pour nous citoyen?

    Hautement qualifié? EN-QUOI SONT’ILS QUALIFIES?

    – Quels sont les critères qui déterminent le qualificatif de “qualifié”?

    Brio? Vous avez dit brio?

    – A combien s’élève la dette déjà?
    – Ah brio? Brio c’est peut-être passer des nuits entières à faire le spectacle?

    C’est ça…. ?

    La royauté était elle aussi BRILLANTE…

Les commentaires sont fermés.