SOS Homophobie soutient un “Week-end Only Girls 100% femmes”

L’association, qui prétend lutter contre les discriminations anti-LGBT, soutient ouvertement un événement qui discrimine les hommes. Voici la page internet de ce nouveau délire communautaire. À quand le “Week-end Only Whites 100% blancs” ? Théorie du genre oblige, on imagine que n’importe quel homme peut rentrer s’il déclare qu’il se sent femme…

“Aujourd’hui, Je me sens femme. J’ai le droit de faire la fête avec vous ?”

Autres articles

8 Commentaires

  • xrayzoulou , 18 Mar 2014 à 14:08 @ 14 h 08 min

    Tout cela c’est de la pure bêtise !

  • Heimdall , 18 Mar 2014 à 14:41 @ 14 h 41 min

    Cela dit je serais plutôt pour un week end 100% blanc.

  • Fikmonskov , 18 Mar 2014 à 16:27 @ 16 h 27 min

    J”en suis surpris…

  • hector galb. , 18 Mar 2014 à 19:29 @ 19 h 29 min

    Prémisses d’une secte.

  • Guy Marquais des Lambert , 19 Mar 2014 à 8:40 @ 8 h 40 min

    Une civilisation qui ne distingue plus la quequette de la chafoune …. ça sent le sapin !

  • monhugo , 19 Mar 2014 à 15:52 @ 15 h 52 min

    Saint-Geniès, dans le Périgord noir, près de Sarlat. 960 habitants…..
    Le site du village n’annonce pas la manifestation homosexuelle. En juin, on a, au titre des “manifestations” : le ball-trap des chasseurs, un atelier-cuisine et la fête des écoles…
    http://www.saintgenies.com/index.php/economie-tourisme/calendrier-2014-manifestations
    Les autorités communales ne seraient pas au parfum ?…
    Un programme alléchant pour ces dames (même si non relayé par la commune où il doit avoir lieu), dont des “Olympiades”. Pour tribades. Encore plus fort que les “Gay games”, qui eux sont “mixtes”.
    Encore un peu trop large cependant. Pas assez communautariste.
    Je suggère des “Rencontres” pour tribades gérontophiles.

  • monhugo , 19 Mar 2014 à 15:58 @ 15 h 58 min

    Viens d’envoyer un mail à la commune (formulaire de contact sur le site – lien dans commentaire précédent) – à tout hasard. Pour demander si l’équipe municipale est au courant de ces festivités homos.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen