Sondage : l’adoption par les homos en forte baisse, surtout à gauche

Selon un sondage CSA réalisé pour BFM TV et publié jeudi, 56% des Français sont opposés à l’adoption par les homosexuels en avril 2013 contre 48% en décembre 2012. 41% y sont favorables (stable). C’est à gauche que l’hostilité au droit à l’enfant progresse le plus (+10 points à 41%). “Le doute s’installe au sein même de la majorité”, constate Jérôme Sainte-Marie, directeur général adjoint de l’institut CSA.

53% des Français restent favorables à la dénaturation du mariage (-1 point par rapport à décembre 2012), 42% s’y opposent (+1 point).

Autres articles

13 Commentaires

  • Ta Ville En Action , 18 Avr 2013 à 16:20 @ 16 h 20 min

    On avance

  • RH , 18 Avr 2013 à 17:12 @ 17 h 12 min

    56 % contre l’adoption par couples homos
    42 % contre le mariage dit homo

    On a là un différentiel de 14% difficilement explicable.

    On a au moins 14% de français qui en veulent terriblement à la logique. Dieu seul sait ce qu’elle leur a fait dans leur vie pour qu’ils lui vouent comme ça une telle haine.

    14% des gens veulent bien qu’on aille jusqu’à modifier le dictionnaire pour changer artificiellement le sens des mots (ça ne s’est jamais vu), mais refusent d’en assumer les conséquences. Il veulent élargir le mariage aux couples de personnes de même sexe, mais en même temps restreindre le mariage pour qu’il soit interdit à certains couples d’avoir des enfants. De quoi devenir cinglé si on l’est pas déjà.

    En gros, 14% des gens pensent qu’on peut donner aux cubes le statut de boules, mais à condition qu’on les empêche de rouler.

    On dit que Dieu se rit de ceux qui se plaignent des effets dont ils chérissent les causes. Mais que fait Dieu de ceux qui veulent inventer et réaliser des causes nouvelles dont ils savent à l’avance qu’ils vont se plaindre des effets ? Le rire peut-il aller jusqu’à tuer Dieu ? Toute cette histoire est-elle donc une tentative d’assassinat ?

  • Frédérique , 18 Avr 2013 à 17:17 @ 17 h 17 min

    De toutes façons, comme le projet du mariage est accouplé avec l’adoption, il est clair qu à l heure d aujourd hui 56% des français ne veulent pas de cette loi.

  • Goupille , 18 Avr 2013 à 19:36 @ 19 h 36 min

    @RH

    “On a au moins 14% de français qui en veulent terriblement à la logique.”

    Mais non. La réponse est simple : les gens ne sont pas suffisamment informés.
    Ils sont pour que les homos puissent se marier, selon leur vision du mariage : la teuf entre copains, avec présence optionnelle de la famille, pièce montée avec petites figurines au sommet, calèche ou limousine de luxe…
    Ils ne savent pas que juridiquement, mariage vaut adoption. Et ils sont contre l’adoption à 56%.

    C’est ce qui importe : ils seront contre le mariage homo quand ils sauront.

  • Niépcédakor , 18 Avr 2013 à 21:04 @ 21 h 04 min

    Les sondages, Hollande s’en fout. Il a promis, ses parlementaires et autres godillots gouvernementaux seront trop heureux de lui permettre de tenir au moins une de ses 60 promesses.
    Le mépris c’est maintenant, enfin ça fait 11 mois que ça dure.

  • JSG , 19 Avr 2013 à 7:14 @ 7 h 14 min

    Promesse, promesse, oui certes, mais la 32 ou 33 ème, et celles d’avant ?
    Dans sa campagne, celui qui lui a refilé cette idée stupide et suicidaire l a sciemment collée à cette place pour que ça passe.
    En fait, ce nest pas la SA ÉLISÉE-MATIGNON qui gouverne, mais le nuisible qui est derrière tout ça !
    Quel gâchi !
    Un pays comme le notre forcé de baisser la tête sous le joug de quelques individus irresponsables, ne comprenant rien à la sagesse populaire, la manipulant, aux fins d une idéologie mortifère.
    Qu ils se méfient ces gens-là, on ne joue pas impunément avec les moeurs, l histoire écrite, et les coutumes d un pays comme le notre.
    Stop a l intox généralisée diffusée par les serviles gueulards de nos medias à la botte, qu ils se méfient que la botte ne vienne leur défoncer le fondement !

  • mariedefrance , 19 Avr 2013 à 7:58 @ 7 h 58 min

    Cela prouve quoi ?

    que les Français n’avaient pas entendu, écouté, pris conscience de la nocivité de cette loi qui,
    forcément, débouchera sur la GPA-PMA.

    Le gouvernement a beau dire qu’il ne le fera pas dans la loi comme il avait dit avec le PACS qu’il n’y
    aurait jamais “mariage”, ce seront les tribunaux qui accorderont le droit A l’enfant;

    l’enfant, lui, n’aura que les yeux pour pleurer et aucun droit !
    imaginez vous ne pas savoir d’où vous venez ? Qui vous a “fabriqué” ?
    Ceux qui ne le savent pas sont malheureux, désemparés.

    Ils nous fabriquent une drôle de société !!!

    Le mâlin est leur conseiller.

Les commentaires sont fermés.