MA REVOLUTION: RAS LE BOL DE LA POLITIQUE SOUS MACRON 2

MA REVOLUTION: RAS LE BOL DE LA POLITIQUE SOUS MACRON 2

MACRON 2 : J’ARRETE DE M’INTERESSER A LA POLITIQUE.

Depuis que nous voilà reparti pour une longue cohabitation avec Jupiter, alias Emmanuel Macron, depuis que rien ne se passe sur les graves accusations dont il fait l’objet, et notamment sur l’enquête de journalistes sérieux démontrant que quelques millions d’euros ont disparu dans un paradis fiscal, depuis le cinéma permanent qu’il nous a fait en refusant de faire campagne comme un candidat lambda et le faux suspense qu’il créa pour nous annoncer finalement un Premier Ministre devenue Première Ministre. Depuis aussi et surtout qu’il a su manipuler avec talent il faut le reconnaître, une opinion terriblement médiatisée pour parvenir à ses fins électorales, à savoir qu’il puisse choisir son adversaire du second tout et réussir du même coup sa ré-élection, j’ai décidé de ne plus m’intéresser à la politique, même si au final, la politique continuera a s’intéresser à moi.


C’est un peu l’écœurement qui me contraint à dire « après moi le déluge ». Les Français n’ont, après tout, que ce qu’ils méritent. Et si ,le lendemain du second tour, une majorité de ceux qui ont déposé dans l’urne fatale, le bulletin malencontreux, se sont aussitôt mis en guerre contre celui qu’ils avaient élu la veille, tant pis pour eux, mais hélas pas pour la France. Cette France que ce nouveau Président et ces nouveaux Français ne peuvent pas aimer. Cette France qui va s’enfoncer un peu plus dans le désordre, dans l’effondrement de son économie et qui va poursuivre sa descente vers une vie sociétale de pire en pire. Après tout, ce sont nos enfants dont beaucoup ont voté Mélenchon ou Macron qui devront honorer les 3000 milliards de dettes amassés au cours des années, mais surtout sous le règne du roi de la finance, Emmanuel Macron.

Le grand remplacement, nous le voyons tous les jours et il s’amplifiera au rythme de millions d’individus illégalement parvenus jusque dans nos villes et nos villages si la pompe aspirante des multiples aides n’est pas stoppée. Les lois qui vont continuer à bouleverser nos vies d’avant ( GPA, avortement illimitée, vaccination à tout va etc..) vont s’amplifier avec une Assemblée Nationale qui aura perdu son âme. L’insécurité va devenir obsessionnelle si rien n’est adopté pour, entre autre, laisser les racailles agresser nos pompiers, nos policiers, nos médecins, nos femmes, nos enfants.


Et je ne parle pas de la menace réelle qui pèse sur notre avenir si nous continuons à fermer les yeux sur le malheur que Zelensky entretient en voulant à tous prix gagner une guerre meurtrière, avec l’aide hypocrite que nous lui apportons. Laissons se poursuivre la provocation qu’est la demande insistance de rattachement à l’OTAN de la Finlande, dekla Suède et de l’Ukraine. Autant d’actes inacceptables pour les Russes. Notre soumission à Washington risque fort de nous coûter très cher si Vladimir Poutine doit rester en place derrière les murs du Kremlin.

Alors oui, ras le bol de la politique puisque de touts façons quoique nous pensions, quoique nous votions, la politique, au nom de la démocratie devenue médiacratie, nous entourloupera toujours.


Bon, j’avais un petit espoir avec un homme venu de nulle part et qui nous promettait de remettre les pendules à l’heure. Mais les Français ont préféré rester aveugle. Il faudra encore patienter cinq ans. Et cinq ans de Macron, cela va être long.même,si c’est le nouveau Macron qu’il nous a annoncé et auquel je ne crois pas une seconde.


Floris de Bonneville

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.