VIDÉO | Quand les agents SNCF se saoulent pendant les heures de service… au risque de provoquer des catastrophes ferroviaires

Un agent de la SNCF a tourné une vidéo amateur, diffusée mercredi sur le site internet du Point, montrant ses collègues en train de prendre l’apéritif dans un poste d’aiguillage de Paris-Ouest. Dans cette vidéo de moins de deux minutes, montée en plusieurs séquences, on entend un des agents expliquer que, vraisemblablement sous l’effet de l’alcool, il a failli “faire rater un embranchement à un train alors que celui qui l’a précédé (était) toujours à quai”.

L’auteur de cette vidéo confie au Point qu’il a eu “peur” que l’introduction d’alcool soit à l’origine d’un nouvel accident, comme celui de Brétigny-sur-Orge. Il aurait alerté sa hiérarchie sans succès et a fini par être licencié… L’article peut être lu ici et la vidéo regardée infra :

Autres articles

12 Commentaires

  • V_Parlier , 18 Juin 2014 à 13:49 @ 13 h 49 min

    Quel était le motif du licenciement?

  • Goupille , 18 Juin 2014 à 13:52 @ 13 h 52 min

    Dure dure, la vie duraille. Heureusement qu’il y a le tipunch en attendant la retraite à 55 ans.
    Et la Direction pour licencier les employés dotés du sens du Devoir.

    Les réacs, au trou.

  • Robert , 18 Juin 2014 à 18:53 @ 18 h 53 min

    “Tous bourrés dès neuf heures, soutien aux viticulteurs ” j’ai toujours pensé que c’était un slogan de la CGT.
    Les bonnes têtes de rougeauds de leurs leaders vont dans ce sens.

  • pi31416 , 19 Juin 2014 à 7:14 @ 7 h 14 min

    “il a eu « peur » que l’introduction d’alcool soit à l’origine d’un nouvel accident, comme celui de Brétigny-sur-Orge”

    Ah bon? Le déraillement de Brétigny-sur-Orge était dû à l’alcool? Et moi qui croyait qu’il était dû à une éclisse déboulonnée et placée de façon à provoquer un déraillement. M…ince alors! Je confonds mon verre avec une éclisse de dix kilos. C’est presque aussi grave que le confondre avec un éléphant rose. Va falloir que j’aille mollo sur le pastaga.

  • pas dupe , 19 Juin 2014 à 7:44 @ 7 h 44 min

    Méfiance, méfiance, méfiance…
    Quel est le but de cette délation ? Travailler pour la franc-maçonnerie : détruire ? installer la suspicion dans les équipes de travail ??? Je n’ai vu personne de “ivre” sur cette vidéo !
    Il ne faut pas oublier que la SNCF était une institution qui fonctionnait à merveille. Un bastion français. Il n’y avait qu’en France où les trains arrivaient pratiquement pile à l’heure !!!! Alors ? A l’horizon : l’exigence de la dictature européenne : ouvrir à la concurrence !!!!
    Notez que dénoncer n’amène rien, au contraire ! Les Français sont avisés de la corruption des UMPS/UDI and co, ils sont informés qu’ils sont tous francs-maçons et soumis à la FAF !!! cela ne les empêche pas de voter encore et toujours pour les mêmes ! Pourtant les traîtres ont violé la volonté du peuple : “un non” et imposé le traité de Lisbonne ainsi que le MES qui ruinent notre pays !!!!!
    Et aujourd’hui on nous révèle les fraudes de Bygmalion qui ont très certainement coûté la victoire à Marine Le Pen !!! Et les Français ont encore voté UMPS aux européennes…
    Dénoncer n’a pas fait virer Hollande de son perchoir !!! Personne n’a demandé sa démission !!!

    Enfin, il peut arriver et pas seulement à la SNCF qu’une personne fête avec des potes une naissance, un examen, une promotion… une envie de décompresser… ce n’est pas automatiquement pendant le temps de travail ! D’ailleurs là il était indiqué 19 h et des… Cela ne veut pas dire se saouler ! Une fois n’est pas tout le temps. Et cette vidéo ne prouve absolument rien !

  • jeanluc , 19 Juin 2014 à 8:37 @ 8 h 37 min

    Les postes d’aiguillage, planque extraordinaire… J’en ai connu plusieurs aiguilleurs dans les années “glorieuses” de la SNCF (celles qui ont préparé la ruine actuelle du système par incurie et manque de vision d’avenir)… Aussi bien en Région Parisienne qu’en Région nantaise et ils avaient une caractéristique commune, ceux-là ne buvaient pas des apéritifs prolongés sur leurs lieux de travail mais, peu fatiguès par leur activité, ils faisaient tous une deuxième journée au noir : bricolage divers (peinture, menuiserie, maçonnerie), entretien de jardins etc…

  • polémarque , 19 Juin 2014 à 11:39 @ 11 h 39 min

    Ne vous inquiétez pas, ça va bientôt faire comme à la RATP où il n’y a pas de problème d’alcool : il y a de plus en plus de barbus.
    Ce genre de film ne prouve rien. Force est de constater que nombre de commentateurs réagissent trop rapidement sans se demander si il y a une probabilité de manipulation.

Les commentaires sont fermés.