Thierry Mariani s’en prend aux « poids » de droite et aux « boulets » de gauche

Droite Populaire ou… sarkozyste ? Interrogé lundi par Le Figaro, le ministre des transports Thierry Mariani met en garde ses amis du collectif parlementaire de la Droite populaire dont il est le co-fondateur : “la Droite populaire ne doit pas être la droite de la surenchère et de la caricature. Nous ne devons pas prêter le flanc aux procès orchestrés par quelques anciens ministres qui font preuve d’une grande ingratitude vis-à-vis de Nicolas Sarkozy. Et d’asséner qu’“en politique, il n’est pas interdit d’être intelligent”

Objectif ? “Renforcer la majorité.” “La Droite populaire doit être un plus, pas un poids” continue Thierry Mariani qui explique, à propos d’Eva Joly, qu’“être français, ce n’est pas seulement avoir des papiers. C’est aussi être imprégné d’un certain patrimoine national. Le défilé militaire du 14 Juillet fait partie de ce patrimoine”. Selon le ministre, “les écologistes sont devenus une secte de recyclage des ultragauchistes et des pacifistes. Ils seront le boulet de la gauche pour la présidentielle”.

Autres articles