Manifs anti-dénaturation du mariage : le coup de poignard de Mgr di Falco

Interrogé par Le Dauphiné Libéré, Mgr Jean-Michel di Falco-Léandri, l’évêque de Gap et d’Embrun, déclare à propos de la mobilisation contre la dénaturation du mariage (il ne devait pas y être) :

“Quant aux manifestations, plutôt bon enfant au début elles ont été récupérées par la suite. Je pense aussi que les enfants n’avaient pas à être dans ces manifestations. Ce n’était pas leur place. Parmi ces enfants, de 7, 8, 10 ans, quand ils auront 18 ou 19 ans, l’un ou l’autre se découvrira peut-être homosexuel. Vers qui vont-ils se tourner pour parler de ce qu’ils découvrent en eux et de ce qu’ils vivent quand ils se souviendront que leurs parents les ont emmenés dans des manifestations dans lesquelles se sont exprimés des gens de manière agressive et violente à l’égard des homosexuels ?”

Le prélat sait de quoi il parle.

Autres articles

55 Commentaires

  • hermeneias , 18 Août 2014 à 13:28 @ 13 h 28 min

    Il y a grande pitié dans l’Eglise de France .

    Je n’ai rien entendu d’agressif vis à vis des homosexuels . Mais la propagande homosexualiste touchant les enfants n’a pas l’air d’émouvoir Mgr Di Falco qui , en quelque sorte , banalise une homosexualité qui reste , en réalité , marginale mais dont il conviendrait d’analyser les ressorts multiples et les conditions d’apparition .

    Aucune critique par contre à l’égard du gouvernement Valls , Taubira , du CESE , du Sénat ….

    On comprend , entre les lignes , que la F.Barjot était la chouchoute , la voix des évêques “bon teint” , c’est à dire couleur muraille et mondains comme l’évêque di Falco….

  • J_75 , 18 Août 2014 à 13:37 @ 13 h 37 min

    Propos hallucinants, on croirait entendre un militant LGBT…

    « Parmi ces enfants, de 7, 8, 10 ans, quand ils auront 18 ou 19 ans, l’un ou l’autre se découvrira peut-être homosexuel. Vers qui vont-ils se tourner pour parler de ce qu’ils découvrent en eux et de ce qu’ils vivent quand ils se souviendront que leurs parents les ont emmenés dans des manifestations dans lesquelles se sont exprimés des gens de manière agressive et violente à l’égard des homosexuels ? »

  • eric-p , 18 Août 2014 à 14:03 @ 14 h 03 min

    Les propos de Mgr Di Falco ne me surprennent pas outre mesure.
    Ce prélat est soupçonné depuis longtemps de faire partie des “moutons noirs” de l’église
    catholique:

    -Plaintes multiples contre lui pour pratiques pédophiles (plaintes classées du fait des délais de prescription)

    -Mensonge relayé auprès des médias selon lequel Thierry Le Luron souffrait d’un cancer des cordes vocales alors que tout le monde sait aujourd’hui qu’il a été victime du SIDA.

    On est donc en droit de s’interroger sur les liens réels existant entre Di Falco et le milieu
    homosexuel.

    Cette simple déclaration de la part de Di Falco est extrêmement grave pour l’église catholique car elle accrédite la théorie de “l’orientation sexuelle” qui est très probablement une construction idéologique.
    Mgr Di Falco n’est malheureusement pas le seul à colporter la propagande LGBT.
    Dans un passé pas si éloigné, feu Mgr Lustiger, avait tenu des propos terribles en
    déclarant :

    ” L’homosexualité n’est pas un péché mais les actes des homosexuels le sont.”
    …soutenant implicitement le caractère acquis de l’homosexualité.

    Il serait peut-être temps que l’église catholique se réveille et prenne ses responsabilités sur ce sujet. Elle DOIT condamner ces thèses fumistes qui ne font en réalité que “servir”
    l’idéologie LGBT.

  • eric-p , 18 Août 2014 à 14:11 @ 14 h 11 min

    Je corrige sur le “caractère acquis de l’homosexualité”.
    Il s’agit en fait du caractère inné de l’homosexualité:
    Selon une partie des psys, les enfants naîtraient naturellement
    “homosexuels” ou “hétérosexuels”.

    Tout le monde se doute bien que la sodomie et le cunnilingus sont des réflexes innés chez les homos !!!

  • J_75 , 18 Août 2014 à 14:15 @ 14 h 15 min

    Je pense qu’il y a pire que lui question “progressisme”:

    « Il faut accueillir les personnes homosexuelles comme les autres et pour cela convertir le regard de la communauté et des pasteurs. […] Les prises de positions de l’Eglise, ou du moins de certains évêques qui se sont exprimés et des fidèles qui les ont relayées au moment de la loi sur le mariage pour tous, sont souvent apparues comme violemment hostiles. Ces positions étaient-elles partagées par ceux qui sont restés silencieux ? […]à partir de là, nous pourrons construire un vrai projet pastoral envers les personnes homosexuelles, considérant qu’un amour entre personnes de même sexe est aussi porteur de fécondités pour les personnes concernées et leur entourage. »

    Mgr Dagens (via Médias-Presse.info)

  • jejomau , 18 Août 2014 à 14:23 @ 14 h 23 min

    Ces curés : ils nous les chauffent maintenant ! Ils vont aller s’occuper fissa du travail pour lequel le Christ les a appelés et ils VONT LAISSER LES LAICS faire le leur et s’occuper de leurs enfants !!

    Mgr di Falco a été appelé par le Seigneur pour célébrer la messe et confesser. POINT FINAL.

    Nous, parents, avons la vocation d’élever nos enfants que nous avons eu après un mariage normal tel que Voulu par le même Seigneur, c-à-d : entre UN HOMME et UNE FEMME:

    Les autres accouplements Mgr Di Falco : on appelle cela dans nos familles : de la PERVERSION !!!!

    Maintenant, si vous voulez prendre une retraite anticipée : ne vous gênez pas ! Faites viiiiiiiiiite

    SAINT MICHEEEEEEEEEEEEEEEEL ! MONTJOIIIIIIIIIIE ! Sus aux Cauchoooonnnn !

  • jejomau , 18 Août 2014 à 14:25 @ 14 h 25 min

    me moque de ces pseudo-savants. C’est faux. L’homosexualité est une perversion.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France