Même dans le District de Columbia, la pratique de l’avortement s’effondre

Même si 41% des grossesses des femmes y vivant finissent toujours en avortement (le double de la moyenne des États-Unis), le taux d’avortement dans le district de Columbia – de loin la zone (il ne s’agit pas d’un État) la plus gauchiste du pays – s’est littéralement effondré ces quinze dernières années :

Autres articles

3 Commentaires

  • xrayzoulou , 18 Sep 2013 à 23:27 @ 23 h 27 min

    Tant mieux, si cela avoisinait 0%, ce serait parfait.

  • Antoine , 19 Sep 2013 à 12:39 @ 12 h 39 min

    Comme quoi, l’individualiste hédoniste n’est jamais bon pour les générations futures.

  • François Desvignes , 19 Sep 2013 à 14:33 @ 14 h 33 min

    Les taux d’avortement sont plus du double en France (une femme sur deux) de ceux des USA (une femme sur cinq).

    Le Ciel ne nous pardonnera jamais ce Crime contre le Saint Esprit.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen