Foot option salafisme!

Foot option salafisme!

Les clubs de foot premiers vecteurs de radicalisation et de prosélytisme islamique devant les prisons ? En France, des clubs de sport amateur font l’objet d’une surveillance particulière de la part des services de renseignement. On comprend pourquoi : un rapport de treize pages intitulé sans équivoque « Le sport amateur vecteur de communautarisme et de radicalité », à destination de l’Elysée et des différents préfets et ministères, a été réalisé cet été par le service central du renseignement territorial (SCRT) chargé de repérer les dérives sectaires, communautaires et identitaires pouvant mettre en danger les valeurs républicaines. Ce document relève une trentaine de faits précis.

Des prières sur la pelouse à la mi-temps d’un match d’une équipe de Perpignan devant des arbitres médusés, des éducateurs sportifs fichés comme salafistes par les services de renseignement, des entraîneurs fondamentalistes qui déploient des tapis de prière et distribuent des corans aux adolescents qu’ils encadrent, des gymnases et des vestiaires transformés en lieux de prêche, ou encore le club de la Barbe d’or à Roubaix où les joueurs doivent être tous barbus et porter des collants pour que l’on ne voit pas leurs jambes, tandis que les sandwiches servis à la buvette sont tous halal…

Unknown

En 2013, Le Progrès signalait un tournoi amical de football organisé à Roanne où, lors d’une pause entre les rencontres, un des entraîneurs avait lancé un appel à la prière : Une cinquantaine de « fidèles » avaient alors gagné le terrain de football pour prier pendant dix minutes. Le même journal relatait qu’à Lyon, des musulmans se réunissaient chaque dimanche pour prier sur le stade municipal Juninho.

L’Etat a donné des fortunes aux banlieues pour développer le sport amateur, censé rapprocher les gens et « favoriser le vivre ensemble ».Voilà à quoi il sert. Le sport vecteur idéal d’intégration à l’envers pour les petits Français.

Du côté des clubs de foot concernés, on déclare ne pas se reconnaître dans cette note des renseignements pleine d’amalgames et de stigmatisation. En même temps, quand le PSG est vendu au Qatar, que l’équipe des bleus fait le ramadan, que Franck Ribéry converti à l’islam sous le nom de Bilal Yusuf Mohammed (tandis qu’il a prénommé son fils Seïf el islam, « glaive de l’islam »), prie régulièrement sur le terrain et que tout le monde trouve ça charmant, il ne faut pas non plus trop s’étonner.

Caroline Parmentier – Présent

qatar domine le monde

Articles liés