Campus de Jussieu : la Cour des comptes épingle la gestion

“Le campus de Jussieu : les dérives d’une réhabilitation mal conduite”. C’est sous ce titre que la Cour des comptes fustige, dans un rapport paru jeudi, les opérations de réhabilitations du campus lancées en 1996.

Après avoir rappelé qu’elle avait déjà tiré la sonnette d’alarme en 2003, la juridiction financière dénonce  “une opération mal préparée”. Le désamiantage du campus universitaire, opération qualifiée de “particulièrement complexe”, n’avait été prévu par “aucune structure de pilotage ni aucun schéma d’organisation”.

L’établissement public du campus de Jussieu (EPCJ) est principalement montré du doigt. La Cour l’accuse de “défaillance” dans la maîtrise d’ouvrage en sous évaluant notamment les enveloppes financières nécessaires au programme de réhabilitation. L’établissement public aurait ” privilégié les critères de délais et la satisfaction des utilisateurs au détriment de la maîtrise des coûts et du respect des règles de la commande publique.” La juridiction financière insiste donc sur la nécessité de “responsabiliser les établissements universitaires” en matière de respect des programmes de construction d’une part et des enveloppes financières d’autre part. Le coût total de l’opération s’élève à 1,8 milliards d’euros pour le contribuable.

Autres articles