VIDÉO | Le retour mutique (et culotté) de Thomas Thévenoud à l’Assemblée nationale

Thomas Thévenoud, toujours député mais qui n’est jamais revenu dans l’hémicycle depuis sa démission du gouvernement liée à ses déboires fiscaux, est intervenu mardi pour la première fois à une réunion en commission à l’Assemblée. A son arrivée comme à sa sortie, pressé de questions par des journalistes et visiblement agacé, il ne s’est pas exprimé, saluant simplement à la cantonade quelques visages connus. Celui qui n’est plus membre du groupe socialiste doit siéger parmi les non-inscrits. Il s’est entretenu à l’issue des débats avec Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux Transports :

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Fred80 , 19 novembre 2014 @ 10 h 33 min

    Est-il en mesure de faire son examen de conscience…

  • Sundance , 19 novembre 2014 @ 10 h 48 min

    Ne vous tracassez pas. Il fera moins le mariole quand l’heure des comptes sonnera pour lui, face à son Créateur. Lui et ses semblables connaîtront enfin la vraie Justice.

  • Charles , 19 novembre 2014 @ 11 h 05 min

    Pardon, on doit dire :
    Un vrai notable “Frère UMPS”
    et non pas un vrai notable “socialiste”.

    Il faut sortir les mots suivant de notre langage:
    “socialiste” et “PS” et “UMP” et “droite” et “gauche”.

    Ces mots ont été définis pour nous enfumer par les forces de l’empire.

  • Charles , 19 novembre 2014 @ 11 h 09 min

    JPR:
    On ne peut pas les virer car ils sont absolument partout de partout.
    Ceci explique d’ailleurs toute leur arrogance.
    Ils savent qu’ils ne risquent rien.

    C’est pour cette raison que je dis à mes enfants “fuyez”.

    Vous reviendrez un jour, peut être.

  • mickeymaousse , 19 novembre 2014 @ 13 h 02 min

    Toute honte bue, que ne fait-on pas pour toucher sa dîme : le fric des gens qui, eux, travaillent honnêtement ?

  • maginet , 19 novembre 2014 @ 13 h 35 min

    SILENCE lui ne se fera pas piéger par les journalistes, il a appris une chose MÉFIANCE

  • PANNY , 19 novembre 2014 @ 16 h 05 min

    Je me demande s’il ne serait pas judicieux de tester le degré de phobie de ses fesses à un bon coup de pied, bien senti. Pour un trou du cul, avouez que ce serait un juste retour des choses.
    Même pas gêné; ses petits camarades, non plus. Alors, pourquoi s’en priver de la différenciation de l’application des lois en fonction du justiciable (Souvenez vous des fables de La Fontaine : Suivant que vous soyez puissants ou misérables,……………

Les commentaires sont clôturés.