Jean-Marc Daniel : Les USA et l’Arabie saoudite s’unissent-ils pour affaiblir la Russie ?

Dans “Good Morning Business” ce mercredi matin, Jean-Marc Daniel s’intéresse aux rôles qu’auraient pu jouer les Etats-Unis et l’Arabie saoudite dans la forte chute du pétrole qui paralyse l’économie russe. Il rappelle qu’il y a une sorte de condominium entre les arabes et les américains avec l’accord signé en 1945 entre le président américain Théodore Roosvelt et le roi Ibn Saoud sur la cogestion du marché du pétrole :

Articles liés

15Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • C.Corday , 18 décembre 2014 @ 17 h 57 min

    l’Europe aurait tout intérêt à faire de “la sainte Russie” son allié, si elle ne veut pas servir de terrain de jeu aux USA, qui exportent depuis belle lurette les conflits par eux initiés hors de leur sol. Entre Poutine dernier rempart contre l’islamisme et les USA qui financent les djihadistes pour servir leur soif d’or noir, pour s’en mordre les doigts après, de deux maux je choisis le moindre. Et n’en déplaise avec nos bobos anti-racistes qui vivent dans leur bulle, nous avons plus en commun culturellement avec la Russie qu’avec les USA.

    Le communisme c’était pas bien, mais l’impérialisme US non plus!

  • jejomau , 18 décembre 2014 @ 19 h 25 min

    Stop ! Arrêtez la calomnie ! Vous citez l’Arabie Saoudite et Obama le muslim …

    Y aurait-il un Problème avec l’islam ?

    NON : il n’y AUCUN problème avec l’Islam . Aucun. Nada .

    Et c’est tout !

    C’est clair quand même, non ?

  • Paule C , 19 décembre 2014 @ 1 h 09 min

    Humilier et abaisser la Russie sont effectivement une énorme erreur. L’Europe aurait tout à gagner à s’allier avec la Russie pour ne pas se laisser annexer éconmoqiuement p

  • piotr , 19 décembre 2014 @ 8 h 52 min

    Ne nous inquiétons pas chers amis,

    Face à la Russie, les USA et l’Europe ont déjà perdu ; ce n’est qu’une question de temps avant que tout ne s’écroule. Et si nous ne sommes pas tous vitrifiés d’ici là, dans une génération, ceux qui aujourd’hui bombardent les faibles et sanctionnent les forts, mangeront dans la main des russes. Mais cela ne me concernera plus, car j’ai déjà choisi mon camp… depuis longtemps.

  • delaye , 19 décembre 2014 @ 12 h 03 min

    Je pense qu’Obama, en renouant avec Cuba, a voulu en réalité jouer une fois de plus contre Poutine. Quant à notre minable président qui refuse de livrer leurs bateaux à la Russie, trahissant la parole de la France et nuisant à nos exportations et donc aux Français, il se comporte en valet d’Obama. Après tout, le président de la République n’en est jamais qu’un domestique (actuellement dans le sens péjoratif du mot), et ce médiocre individu en a tous les défauts. De toute façon, la Crimée appartenait à la Russie depuis Potemkine,et le référendum était clair.

  • Gisèle , 19 décembre 2014 @ 23 h 38 min

    Je pense que Poutine a assuré ses arrières en silence …. gare à la colère de l’ours !

  • hermeneias , 20 décembre 2014 @ 7 h 56 min

    Cesser de ramper devant les USA diego48 ?

    Très bien vous la sortez bonne mais pour ne pas ramper , il faut commencer par ne pas avoir honte de soi , comme c’est le cas . Pour ne pas ramper il faut exister tout “simplement” ( pas si simple apparemment ) c’est à dire avoir une identité , être quelqu’un quelque chose et pas n’importe quoi , et donc avoir une dignité , être respectable et se respecter .

    Ensuite tout ramener à l’esclavage est un peu court…..pour le moins . Assez de la culpabilisation factice utilisée par des tiers-mondistes retors qui voient très bien les intérêts de leur posture victimaire et des bénéfices qu’ils tirent de revendications incessantes .
    Dommage , d’ailleurs , que la guerre de sécession se soit terminée comme ce fut le cas . Le Sud , les états confédérés , avaient d’autres valeurs souvent que ceux du Nord et l’esclavagisme dissimulé a continué dans l’industrie et les usines et c’est le communautarisme , l’anti-racisme , l’affirmative action qui sont venus pour aboutir à un obama , président métis , attisant et utilisant les tensions communautaires , le communautarisme noir et latinos , l’immigration sauvage sous qualifiée pour se maintenir , s’imposer et continuer ses manoeuvres ad intra et ad extra , sa géo politique de serpent.

Les commentaires sont clôturés.