Sur RTL, Eric Zemmour se demande si, bientôt, le gouvernement socialiste va envoyer ses lecteurs en prison

Après sa chronique habituelle du jeudi matin, Eric Zemmour est interrogé sur la polémique autour de son entretien au Corriere della Sera, rapporte LePoint.fr :

“Avez-vous ou non parlé de déportation ?” lui a demandé le journaliste de RTL. “C’est une histoire extraordinaire, je n’ai jamais prononcé ce mot, le journaliste du Corriere della Sera non plus. On m’a accusé d’avoir dit un mot que je n’avais pas prononcé, puis de ne pas avoir contredit un mot qui n’avait pas été prononcé”, s’agace Éric Zemmour, qui dit n’avoir jamais demandé le départ des musulmans de notre pays. “C’est ridicule. On ne va pas faire sortir des citoyens français”, affirme-t-il.

Éric Zemmour n’hésite cependant pas à surenchérir sur sa vision de “l’identité française”. “Je pense effectivement que la situation actuelle qui fait que les communautés se figent sur le territoire de la France est une situation dramatique.” Et le chroniqueur de prédire une “guerre civile entre des communautés qui vont s’affronter, car elles n’auront plus les mêmes valeurs ni les mêmes intérêts”. “La France, historiquement, est le pays des guerres civiles et des guerres de religion. Je l’analyse et je le pressens”, assure-t-il.

Éric Zemmour s’est ensuite emporté contre les politiques et les médias qui affirment qu’il ne doit plus être accueilli sur les plateaux télé. Jean-Christophe Cambadélis est l’héritier de “Saint-Just et de sa vieille phrase : pas de liberté pour les ennemis de la liberté”. “Quand le ministre de l’Intérieur vient nous dire qu’il faut se mobiliser contre moi, qu’il faut manifester contre moi, vous vous rendez compte ? La prochaine fois, qu’est-ce qu’ils vont faire ? Envoyer mes lecteurs en prison ?” s’interroge Zemmour.

Avant de tacler Jean-Luc Mélenchon, qui avait traduit l’interview du Corriere della Sera et publié des extraits sur son blog. “Jean-Luc Mélenchon a traduit l’interview, alors qu’il ne parle pas italien. […] Ce sont des méthodes staliniennes. Pour un ancien trotskyste, c’est un retour aux sources”, lâche-t-il avant de conclure : “Il faut sortir de la malveillance permanente de la psychologisation bidon. Je suis là pour défendre des idées, c’est tout. Peut-on me donner ce crédit-là ?”

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • sergio , 18 décembre 2014 @ 9 h 40 min

    Eh , Cazeneuve : c’est un goulag qu’ il va falloir construire pour y enfermer tous les lecteurs ( et auditeurs ) de Zemmour , car ils sont ( ça te fait enrager , derrière tes lunettes cerclés de petit comptable stalinien !….) de plus en plus nombreux et remontés ….

  • Yola , 18 décembre 2014 @ 10 h 05 min

    Taubira va vider les prisons pour nous y mettre …

  • fleurdenavet , 18 décembre 2014 @ 10 h 18 min

    Je n’en serais pas étonnée, avec ce gouvernement il faut s’attendre à tout, surtout si c’est négatif et répressif pour les Français

  • hermeneias , 18 décembre 2014 @ 10 h 20 min

    Zemmour a raison mais

    tout ces gens , comme des hyènes et chiens galeux et bavants , se fichent de la vérité , ils mentent éhontément depuis longtemps et avec constance , ils veulent sa peau par tout les moyens , ils sont enragés comme des chiens à qui on a piqué l’os qu’il ronge .

    Car les pourritures et traitres démasqués voient qu’ils pourraient perdre leur os et leurs places bien confortables dans lesquelles ils se sont confortablement installés à coup de mensonges .

    Il faudrait que Zemmour soit soutenu par des politiques afin qu’il ne soit pas isolé .
    Dans la population beaucoup soutiennent Zemmour sur beaucoup de points .
    Marine Lepen aurait tout à gagner à le soutenir mais en aura t-elle le courage et le philipopot homo-gaulliste ne doit pas être chaud à mon avis

  • Centulle , 18 décembre 2014 @ 11 h 56 min

    Voila ci dessous le commentaire d’un lecteur de Boulevard Voltaire dont je n’ai pas copié et malheureusement pas retenu le nom ou le pseudonyme mais je souhaite ardemment que son propos soit ‘paroles d’évangile’
    « Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. »

    Vous vous souvenez qu’au départ Zemmour était ridiculisé, traité de parano, moqué … Là, on en est à la phase 2, la forte opposition. Mais le concept de remigration commence à faire son bonhomme de chemin dans la tête de pas mal de monde. Les Français ont le droit de refuser d’accueillir toujours plus de populations sous-qualifiées qui posent toujours plus de problèmes religieux et culturels, la remigration est la conséquence de ces outrances irresponsables.

    Les graines sont plantées et elles commencent à germer. Il faut garder espoir.

  • LIU , 18 décembre 2014 @ 12 h 14 min

    Ce qui est le plus insupportable et impardonnable pour tous ces journalistes et politicards c’est la prodigieuse culture d’Eric Zemmour car eux , sont d’une inculture crasse .

  • Austrasien , 18 décembre 2014 @ 13 h 35 min

    La phrase que vous citez je l’ai lu dans la préface de Xavier Raufer à Laurent Obertone dans son livre “La France Orange Mécanique”.

Les commentaires sont clôturés.